Aide à l'équipier lors d'une descente à skis - Petzl France
Chercher

Aide à l'équipier lors d'une descente à skis

Le skieur qui descend en second porte la corde et du matériel pour réaliser un ancrage et assurer, de manière à pouvoir aider le premier s’il se trouvait en difficulté.

Avertissements

  • Lisez attentivement la notice technique avant de regarder les techniques suivantes.
  • Vous devez avoir compris les informations de la notice technique pour pouvoir comprendre ce complément d’informations.
  • Maîtriser ces techniques nécessite une formation et un entraînement spécifique.
  • Validez avec un professionnel votre capacité à refaire la manipulation, seul, en toute sécurité, avant de la reproduire en autonomie.

Assurage sur ancrage réalisé dans la neige

Si aucun ancrage naturel n'est disponible (becquet, arbre...), réalisez un corps-mort sur votre piolet. Une fois longé vous pouvez lancer la corde avec un mousqueton pour que le premier se connecte facilement.

N'assurez pas directement sur un ancrage dont la résistance est incertaine.

L'assureur est longé sur l'ancrage et reste bien en tension pour limiter la possibilité de chocs (pensez à la CONNECT ADJUST pour cet usage). L'assureur est bien calé sur ses appuis, éventuellement en taillant une plateforme dans la neige, et assure au harnais. L’assurage se fait sur un demi-cabestan car ce nœud offre autant de freinage dans toutes les positions. Attention, n’utilisez pas le REVERSO au harnais sans point de renvoi : les positions des cordes et des mains ne permettent pas d'obtenir un freinage suffisant.

Assurage sur ancrage naturel

Si vous disposez d'un ancrage nature fiable, la manœuvre peut-être plus rapide. L'assurage peut passer par ce point de renvoi, la position de l'assureur est donc plus confortable et le REVERSO peut être utilisé.

Passage du second

Sur un ancrage naturel qui reste en place, le second peut installer un rappel pour descendre le passage délicat. À défaut, il devra désescalader.