Qui porte les cordes dans un groupe en ski ? - Petzl Belgique
Chercher

Qui porte les cordes dans un groupe en ski ?

Lorsqu’on évolue sans être encordé, la corde doit être prête pour intervenir efficacement en cas d’incident. Sans aller jusqu’à pré-installer un mouflage dans le sac, et sans surcharger les skieurs de matériel en excès, il faut anticiper les risques, qui seront rencontrés sur l’itinéraire prévu, pour répartir le matériel de manière judicieuse.

Avertissements

  • Lisez attentivement la notice technique avant de regarder les techniques suivantes.
  • Vous devez avoir compris les informations de la notice technique pour pouvoir comprendre ce complément d’informations.
  • Maîtriser ces techniques nécessite une formation et un entraînement spécifique.
  • Validez avec un professionnel votre capacité à refaire la manipulation, seul, en toute sécurité, avant de la reproduire en autonomie.

Attention, on ne parle ici que du matériel collectif ou de secours, le matériel personnel pertinent doit être choisi par l’utilisateur selon la situation.

1. Ski sur glacier avec un leader identifié

Le leader passe devant pour trouver l’itinéraire, c’est lui qui risque le plus de chuter dans une crevasse, il ne doit donc pas être seul à porter une corde.
Sur glacier enneigé, tous les membres du groupe sont susceptibles d’être surpris par un piège. Il faut donc maximiser les chances de secours en ayant au moins deux cordes pour le groupe, portées par des équipiers éloignés l’un de l’autre.

Remarque : la décision de skier encordé ou non encordé sur un glacier ne peut être prise que sur place en fonction des conditions et des risques évalués. Ce n'est pas le sujet de ce conseil qui ne traite que du cas où le choix est fait de skier sans être encordé.

 

2. Couloir ou descente avec certitude de ne pas franchir de ressaut de plus de 15 m de haut

Sauf cas particulier (recherche d’itinéraire, conditions incertaines), le skieur le plus habile descend en second et porte la corde. Il peut aider le premier depuis le haut en cas de problème.
Dans le cas contraire, si le premier descend un ressaut avec la corde, et que le second n’arrive pas à passer, le premier ne pourra pas l’aider.

 

3. Couloir ou descente avec un rappel prévu de plus de 15 m ou sans certitude sur les obstacles rencontrés

Pour partager le poids et l'encombrement, chaque équipier porte un RAD SYSTEM. Le matériel du kit permet d'improviser un rappel dans de nombreuses situations. Selon les cas, il peut être complété d'anneaux de corde ou de pitons pour réaliser des ancrages de fortune.