News - Petzl À la découverte d'une grotte glaciaire en Islande - Petzl Belgique
Chercher
Communauté Actus À la découverte d'une grotte glaciaire en Islande

À la découverte d'une grotte glaciaire en Islande

L’Islande, terre de glace et de grandes étendues désertiques, regorge de paysages exceptionnels. Parmi eux, les grottes glaciaires sont particulièrement à couper le souffle. Ces cavités nous font entrer dans un monde parallèle de silence, de froid et de lumières uniques. Partez avec Anna et Pierre les découvrir à travers leur récit d’exploration.

23 Mars 2020

Randonnée et trekking

© 2019 PETZL - Arnaud CHILDERIC

La localisation d’une grotte

Certains glaciers sont visibles depuis la route circulaire, d’autres nécessitent de se donner les moyens de les découvrir. Ils abritent de très nombreuses grottes en hiver. En revanche, elles sont beaucoup plus rares en automne, période à laquelle nous étions sur place. Après avoir contacté plusieurs guides qui n’avaient encore repéré aucune grotte assez formée pour nous y emmener, nous étions sur le point d’abandonner. C’était sans compter sur l’aide de notre hôte qui nous a mis en contact avec Siggi, LE guide spécialiste des grottes de glace en Islande !

Nous sommes allés dans le Vatnajökull, le plus grand glacier d’Europe. Siggi nous explique qu’il veille régulièrement autour du glacier afin de repérer des grottes potentielles. Celles-ci commencent à se former longtemps à l’avance et sont repérables en moyenne un an avant de pouvoir les explorer. Généralement, elles ne peuvent accueillir de visites que pendant un seul hiver avant de disparaître. En effet, entre le gel et la fonte, le glacier bouge constamment ! Pour s’assurer que la grotte est sûre, notre guide vient régulièrement mesurer l’épaisseur de la glace qui doit être supérieure à 3 mètres pour pouvoir s’y introduire sans danger.

 

© 2019 PETZL - Arnaud CHILDERIC

La découverte de la grotte

Nous retrouvons Siggi à 6h30 du matin près de Hofn. Nous nous rendons au pied du glacier le plus proche de la grotte et entamons notre marche d’approche pour la rejoindre. Le glacier, immense, se dresse devant nous. Enfin, nous nous retrouvons devant cette grande cavité glaciale. Deux règles de sécurité sont requises : le port du casque pour les éventuelles chutes de glace et de la lampe frontale car il peut faire sombre à certains endroits. 

Dès nos premiers pas, la magie opère. Ce tunnel de glace est incroyable ! Les parois sont d’un bleu ciel très intense provoqué par la lumière extérieure qui traverse la glace. Un puits de lumière gigantesque est présent sur l’une des extrémités de la cavité. 

Cette grotte secrète n’est pas connue car plutôt récente. Siggi est le seul à l’avoir repérée, ce qui nous vaut le privilège d’être seuls à l’intérieur ! Malgré que nous soyons en automne, elle est assez solide pour s’aventurer à l’intérieur. Nous prenons le temps de découvrir une incroyable palette de bleus encore jamais vue, de nous émerveiller devant une architecture exceptionnelle qui n’a rien à envier aux cathédrales construites par la main de l’Homme et de nous imprégner de cette ambiance feutrée faite de sons diffus et cassants tout à la fois.

La pluie qui menaçait depuis un bon moment finit par faire son apparition. Il nous faut sortir car les conditions de sécurité ne sont plus satisfaisantes pour que nous puissions continuer notre contemplation. Nous ressortons par la seconde entrée de la grotte avant d’entamer notre marche de retour. Notre exploration à l’intérieur a duré une heure. Une heure hors du temps et hors du monde.

© 2019 PETZL - Arnaud CHILDERIC

Conseils pour visiter une grotte de glace en Islande :

  1. La période : en hiver, entre novembre et mars.
  2. Le lieu : le Vatnajökull est le glacier le plus populaire pour la visite des grottes de glacier car c’est le plus étendu mais il y en a aussi au Myrdalsjökull (grotte de Katla) au Langjökull glacier.
  3. La météo : comme toutes sorties en montagne, il faut des conditions favorables sans neige, ni tempête, ni grosse chute de pluie.
  4. Être accompagné(e) : l’idéal est de prendre un guide pour pénétrer dans ces grottes qui peuvent s’avérer dangereuses.
  5. Être bien équipé : vêtements chauds et confortables, casque et lampe frontale puissante, crampons pour certaines grottes et marches d’approche sur glacier.

Émerveillement garanti !

Récit d’Anna & Pierre – Fly Away to adventure
Photos : Arnaud CHILDERIC - Studio Kalice - www.kalice.fr 
Rédaction : Anna CHILDERIC

News associées