News - Petzl Les trails qui font rêver - Petzl Luxembourg
Chercher
Communauté Actus Les trails qui font rêver

Les trails qui font rêver

Le paysage du trail running ne cesse de s'ouvrir sur le monde, des États-Unis au Mexique en passant par l'Asie, l'Afrique du Sud et l'Europe. On découvre chaque année des courses qui existent depuis plusieurs décennies ou d'autres qui se créent. Petit tour d'horizon avec Fred Bousseau de Trail Endurance Mag. et les athlètes du Team Petzl sur ces courses qui nous font tant rêver…

1 Novembre 2016

Course nocturne

LAFOUCHE

Ces courses qui s'inscrivent comme des incontournables…

Certaines courses répertoriées ont plus de 100 ans, à l'image du Trophée du Vignemale en France (1904), qui permettait aux guides d'établir une liste de priorités pour avoir des clients en fonction de leurs résultats sur l'aller-retour au sommet, avec en plus une charge sur le dos de 12kg, mais aussi le Mont Baker Marathon aux États-Unis (1911) ou encore les "Feel running" en Grande Bretagne dès le 19ème siècle.

TOURNAIRE/LAFOUCHE

Au-delà de l'histoire, de nombreuses courses se sont inscrites comme des incontournables de la discipline. Mythe ou légende, il est difficile de les définir précisément et d'en faire la différence, mais ce sont avant tout des épreuves qui font rêver les coureurs, des élites aux amateurs.

Les athlètes du Team Petzl, l'américain Anton Krupricka, véritable icône du running, proche de la nature et du minimalisme, l'espagnol Kilian Jornet, le Maestro de la discipline et les français Seb Chaigneau, Xavier Thévenard, le petit prince de l'UTMB® et Nathalie Mauclair se sont pliés à quelques questions pour nous éclairer sur leurs courses de rêve.

DALMASSO/LAFOUCHE

Mythe ou légende ?

La frontière est assez étroite et difficile à définir pour ne pas dire subjective.

Le mythe se rapporte à un symbole comme La Diagonale des Fous, sur l'île de La Réunion, pourrait être le lien avec le jeu d'échec, mais les coureurs définissent de leur côté ces courses comme différentes des autres. Une différence dans les paysages, dans le parcours, dans le nombre d'engagés, mais surtout dans la difficulté de l'épreuve. Une difficulté générale du fait de la technicité, de la rusticité, de la longueur, de l'alternance de moments diurnes et nocturnes et des conditions météorologiques. Et c'est autour de ces items que les coureurs ont eux-mêmes écrit la légende de ces courses, devenues mythiques et qui font rêver le monde de la course à pied.

Et Kilian Jornet résume ainsi : "elles font partie de l'histoire du sport".

DALMASSO/ASSAEL

Mais ces épreuves qui font rêver ont toutes une raison spécifique. Zégama au pays Basque Espagnol est célèbre pour son ambiance unique, la Hard Rock aux États-Unis pour son parcours en haute montagne et sauvage, Sierre-Zinal en Suisse pour son parcours identique de 32 km depuis sa création il y a plus de 40 ans, la Western States pour être le premier 100 miles américain sur la route des chercheurs d'or, le Marathon des Sables au cœur du désert Marocain, et depuis peu l'Ultra Trail du Mont-Blanc ou le Tour du Mont Fuji au Japon, en lien avec ces lieux symboliques d'un pays ou d'un continent et mondialement reconnus. Pour Xavier Thévenard vainqueur des 4 courses qui composent l'événement UTMB® (CCC, TDS, OCC et UTMB), "c'est toujours féérique de venir courir autour du Mont-Blanc".

LAFOUCHE/DAVIET

Le rêve d'une vie !

C'est au travers de ces aventures exceptionnelles que les coureurs ont écrit l'histoire mais que l'on soit un champion ou juste en quête d'une aventure et d'un défi personnel, les obstacles rencontrés dans ces challenges, contribuent à écrire l'histoire de ces courses de rêve.

LAFOUCHE

Nous avons tous lu les écrits ou écouté les récits des protagonistes de ces grandes épreuves, s'adapter à l'altitude, lutter contre le froid ou la chaleur, contre le sommeil, aller chercher la force au fond de son physique, être aux portes de l'abandon et finalement trouver des ressources morales insoupçonnées pour franchir la ligne avec le sourire ou dans la peine… c'est ainsi, et dans l'adversité, qu'une course de rêve devient le rêve d'une vie… le Graal !

Vivre un coucher de soleil seul dans la montagne, écouter le silence d'un lieu, apprécier des moments simples, profiter d'une ambiance, partager la course avec des amis, de la famille sont les premiers mots qui reviennent dans la bouche des coureurs du Team Petzl.

Mais au fond, participer à une course de rêve qu'elle soit mythique, légendaire ou pas, l'objectif n'est t-il pas d'en être son propre héros, celui de son défi… avoir la fierté d'être, d'en avoir rêvé et de l'avoir réalisé ?

Fred Bousseau – Trails Endurance Mag

LAFOUCHE

News associées