Torsion de la chaîne du ZIGZAG et ZILLON - Petzl France
Chercher

Torsion de la chaîne du ZIGZAG et ZILLON

La résistance de la chaîne de blocage aux efforts latéraux a été testée en laboratoire et sur le terrain.

Test en laboratoire

Blocage du corps de l’appareil entre deux mors

Blocage du corps de l’appareil entre deux mors, traction lente sur la corde.

Arrêt du test avec une traction de 8 kN (début du glissement de la corde dans la chaîne) : déformation significative de la chaîne, pas de rupture des maillons.

Rappel : le début du glissement de la corde dans la chaîne à 8 kN à simple, correspond bien à un blocage supérieur à 15 kN en configuration de travail normale à double.

Effort latéral sur la chaîne en situation réelle

En configuration normale de travail, les efforts latéraux sur la chaîne du ZIGZAG sont rares. Sur la longe ZILLON, les efforts latéraux peuvent être plus fréquents, mais avec des valeurs d’effort plus basses en raison des faibles hauteurs de chutes.

Pour réaliser un test, nous avons imaginé la situation la plus défavorable qu’on pourrait rencontrer sur le terrain : lors d’un pendule, la chaîne du ZIGZAG est stoppée par une branche et subit la plus grosse partie du choc. Nous avons reproduit cette situation dans la tour d’essais Petzl, en considérant qu’un choc sur une poutrelle métallique était plus défavorable que sur une branche.

Effort latéral sur la chaîne en situation réelle

Masse d’essai : 100 kg

Force de choc mesurée à l’impact : 6,1 kN

État de la chaîne du ZIGZAG après l’essai : intacte

Remarque : lors de nos essais, la masse de test a subi un pendule important après le choc, remontant au niveau de la poutrelle avec un impact résiduel non négligeable.

Impact résiduel non négligeable

Conclusion

Même si la chaîne peut être endommagée lors d’une telle chute, les efforts mis en jeu en situation réelle sont inférieurs à la résistance mesurée lors du test de la chaîne en laboratoire.