Accès sur corde en double avec le ZIGZAG - Petzl France
Chercher

Accès sur corde en double avec le ZIGZAG

Il existe de nombreuses techniques d’accès, adaptées à différents objectifs de travail dans l’arbre. La technique d’accès comprend un choix d’installation de corde et la technique d’ascension proprement dite. Deux précautions sont recommandées lors de l’accès. Lors de l’ascension sur bloqueur à gâchette, l’utilisateur ne doit pas chuter si l’une ou les deux gâchettes de son bloqueur s’ouvrent. Les gâchettes doivent être sécurisées par exemple par des nœuds autobloquants. L’utilisateur doit pouvoir descendre en urgence, sans modification importante de la configuration du matériel.

Avertissements

  • Lisez attentivement la notice technique avant de regarder les techniques suivantes.
  • Vous devez avoir compris les informations de la notice technique pour pouvoir comprendre ce complément d’informations.
  • Maîtriser ces techniques nécessite une formation et un entraînement spécifique.
  • Validez avec un professionnel votre capacité à refaire la manipulation, seul, en toute sécurité, avant de la reproduire en autonomie.

Cette technique classique permet de laisser la corde d’accès en place et de travailler dans l’arbre sur une seconde corde. Elle est adaptée aux chantiers importants et de longue durée.

Accès en corde à double - schéma
Accès
Travail
  • La corde d’accès peut servir à la montée de plusieurs élagueurs dans le même arbre, à l'aide et au secours, et éventuellement à la redescente.
  • L’homme de pied peut faire passer du matériel en haut avec la corde d’accès.
  • L’élagueur se rend au sommet de l’arbre pour installer sa corde de travail sur un ancrage définitif. Il est donc certain de la qualité de son ancrage principal.
  • Alignement des brins nécessaire avant l’accès.
  • Lors de longues montées, la corde peut circuler dans le ZIGZAG, modifiant l'ergonomie d'ascension.
Accès en corde à double - dessin technique

Précautions

La corde de travail doit être assez longue pour retourner au sol (en double) depuis le sommet de la corde d’accès et/ou le point d’ancrage définitif choisi.

Descente d’urgence

Pour descendre il suffit de défaire le nœud de mule et de piloter le ZIGZAG normalement. L’ASCENTREE reste en place sur la corde.

Accès en corde à double - descente d'urgence

Sécurisation des poignées avec nœuds autobloquants

Le type de sécurisation dépend de l’installation de la corde avec brins bloqués ou non.

Corde en double, brins non bloqués

a. Corde en double, brins non bloqués

Sécurisation complète par un nœud autobloquant sur chaque brin.
La branche n’est pas étranglée : la corde peut glisser sur la branche.
Attention, à l’approche du sommet, sur branche de gros diamètre, l’écartement des brins de corde peut désactiver les gâchettes, ou empêcher la progression.

Corde en double avec blocage d’un brin au niveau de la branche

b. Corde en double avec blocage d’un brin au niveau de la branche

Un nœud autobloquant sur le brin bloqué suffit à la sécurisation complète.

Corde en double avec blocage des deux brins au pied de l’arbre

c. Corde en double avec blocage des deux brins au pied de l’arbre

Un nœud autobloquant sur un seul brin suffit à la sécurisation complète.
Attention, par effet poulie la branche supporte deux fois le poids du grimpeur.
L’installation d’un ancrage débrayable au pied est possible pour permettre l’évacuation d’urgence par l’homme de pied.

a. Corde en double, brins non bloqués

Sécurisation complète par un nœud autobloquant sur chaque brin.
La branche n’est pas étranglée : la corde peut glisser sur la branche.
Attention, à l’approche du sommet, sur branche de gros diamètre, l’écartement des brins de corde peut désactiver les gâchettes, ou empêcher la progression.

Corde en double, brins non bloqués

b. Corde en double avec blocage d’un brin au niveau de la branche

Un nœud autobloquant sur le brin bloqué suffit à la sécurisation complète.

Corde en double avec blocage d’un brin au niveau de la branche

c. Corde en double avec blocage des deux brins au pied de l’arbre

Un nœud autobloquant sur un seul brin suffit à la sécurisation complète.
Attention, par effet poulie la branche supporte deux fois le poids du grimpeur.
L’installation d’un ancrage débrayable au pied est possible pour permettre l’évacuation d’urgence par l’homme de pied.

Corde en double avec blocage des deux brins au pied de l’arbre