Utilisation d’un seul bloqueur ? - Petzl Other
Chercher

Utilisation d’un seul bloqueur ?

Un bloqueur n'est pas infaillible, il est recommandé d’utiliser deux bloqueurs conjointement et/ou de disposer d'un système de contre-assurage.

Avertissements

  • Lisez attentivement la notice technique avant de regarder les techniques suivantes.
  • Vous devez avoir compris les informations de la notice technique pour pouvoir comprendre ce complément d’informations.
  • Maîtriser ces techniques nécessite une formation et un entraînement spécifique.
  • Validez avec un professionnel votre capacité à refaire la manipulation, seul, en toute sécurité, avant de la reproduire en autonomie.

1. Un bloqueur n’est pas infaillible

Confier l'assurage à un seul bloqueur en mouvement sur la corde n'est pas sans risque.

Il y a risque de libérer la corde :
L’ouverture accidentelle du taquet est possible lors d’un mouvement de remontée.

Il y a risque de glissement du bloqueur sur la corde :
Boue ou gel excessif sur la corde, maintien de la gâchette ouverte par une mauvaise position des mains, éléments extérieurs interférant avec la gâchette (branches, sangles du sac ou plis des vêtements), dents usées...

Il y a risque de déconnecter la longe du bloqueur, en cas d’ouverture du mousqueton (frottements).

Remarque :
Il n’y a pas de problème de résistance lors de l’utilisation d’un seul bloqueur par une personne.
Tous les tests de certification, et les tests internes Petzl, sont faits sur un seul bloqueur. 

Remarque :
Lorsqu’un bloqueur est chargé en tension sur une corde, il est presque impossible de provoquer son ouverture ou son coulissement. C’est la décharge du bloqueur et/ou le mouvement du bloqueur sur la corde, qui provoquent des risques de non blocage ou de libération de la corde.

 

2. Différences entre bloqueur ventral et bloqueur de bout de longe

Différences entre bloqueur ventral et bloqueur de bout de longe

Bloqueur ventral

Le bloqueur ventral est connecté directement au harnais sans rallonge. Sa position stable permet un bon défilement de la corde.
L’utilisateur peut s’assurer de ne pas créer une boucle de mou de corde lors de la progression, la hauteur de chute éventuelle reste donc très faible.

Bloqueur ventral

 

 

Bloqueur de bout de longe (ou bloqueur de poing)

La longe offre une liberté de positionnement à l’utilisateur, qui peut se trouver par erreur au-dessus de son bloqueur ou avec une longe détendue. Cela représente une hauteur de chute potentielle. Comme pour le bloqueur ventral, il faut également surveiller la tension de la corde entre le bloqueur et l’ancrage. Toute boucle de mou est dangereuse.

Bloqueur de bout de longe

 

Remarque :
Les normes concernant les bloqueurs couvrent partiellement le risque de chute sur une longe détendue.
Norme EN 12841 type B (bloqueurs pour le travail) : test de chute sur longe dynamique, bloqueur sur corde semi-statique à 1 m de l’ancrage. Test avec la masse inscrite sur le bloqueur (140 kg pour ASCENSION, BASIC, CROLL sur diamètres de cordes compatibles supérieurs à 10 mm).
Norme EN 567 (bloqueurs pour le sport) : pas de test de chute.
Les tests internes Petzl complètent ces exigences normatives en se basant sur des cas d’usage réalistes.
Ces tests permettent de s’assurer que les bloqueurs ne déchirent pas la corde dans les cas les plus défavorables (chute de la hauteur de la longe, à 1 m de l’ancrage, mannequin de 80 kg, cordes aux diamètres compatibles).
 

3. Différencier les situations d’assurage sur bloqueurs

Montée sur corde

L’utilisateur est en tension sur une corde de progression.
Le système de montée sur corde recommandé comprend un bloqueur ventral (CROLL) et un bloqueur de bout de longe (BASIC, ASCENSION).
Un bloqueur n’étant pas infaillible, il est recommandé d’utiliser deux bloqueurs, tous deux reliés au harnais.

Montée sur corde

 

 

Progression le long d’une corde fixe

L’utilisateur est en appui sur ses pieds, il utilise un ou des bloqueurs pour l’assurage et l’aide à la progression.
L’utilisateur a les mains libres pour assurer le défilement des bloqueurs sur la corde d’assurage, pour la maintenir toujours tendue.
En cas de faible probabilité de chute, l’utilisation d’un seul bloqueur est possible, la corde doit toujours rester tendue entre le bloqueur et l’ancrage.

 

Progression le long d’une corde fixe

 

Escalade en auto-assurage

L’utilisateur est concentré sur l'escalade, assuré par des bloqueurs qui suivent sa progression. L’utilisateur n’a pas les mains libres pour gérer la position des bloqueurs et la tension de la corde.

Dans cette situation d'escalade technique la chute est probable, il est donc recommandé d’utiliser deux bloqueurs reliés au harnais.
Ce cas particulier d’utilisation des bloqueurs est développé ici : http://www.petzl.com/fr/outdoor/product-experience/auto-assurage/introduction

 

Escalade en auto-assurage