News - Petzl Petzl Inside #1 - Créer son aventure pour accéder à son inaccessible - Petzl France
Chercher
Communauté Actus Petzl Inside #1 - Créer son aventure pour accéder à son inaccessible

Petzl Inside #1 - Créer son aventure pour accéder à son inaccessible

Tous les jours, au bureau d'étude Petzl, nous explorons pour produire de nouvelles inventions. Cette fois nous allions inventer l'exploration pour nos produits.

15 Février 2018

Canyon

Il est midi chez Petzl, une salade dans mon assiette, quand tout commence.

Fred, en face de moi, ne cherchait qu'une excuse pour partir à l'aventure. Je cherchais également de nouvelles expériences pour me renouveler. Il rêvait de repartir sur les mers, moi de découvrir de nouveaux canyons. Deal ! Nous partirons ensemble. Vincent sautait à bord et "canyoneurs des mers, marins d'eau douce" était né.

Et le partage sera au centre de cette aventure. Avant ce projet, ni Vincent ni moi n'avions mis les pieds sur un bateau. Ni Vincent, ni Fredéric ne s'étaient pendus à une corde de canyoning

Alors nous créerons une aventure telle que nous la voulons, telle que nous la pourrons pour, ensemble, découvrir de nouveaux univers et s’y enfoncer le plus loin possible.

L’équipage prend le large

8 mois plus tôt tout cela n’était qu’une blague. Maintenant nous partons !

Nous partons ainsi de Toulon, direction Samothraki - île grecque du nord de la mer Égée - et attaquons dans le vif du sujet : 9 jours de navigation pour 24h à quai. Le capitaine voudrait-il faire de nous de vrais marins ? En tout cas nous aurons vomi notre quatre heures et notre minuit aussi.

Un capitaine tout sourire… Avant qu’il ne s’inquiète des kilos de matériel qu’un canyoneur peut embarquer avec lui. Pas beaucoup de marge pour notre léger randonneur 9,80.

Mais nous découvrons aussi cet univers si proche de la montagne. Il faudra juste revoir son vocabulaire. Les cordes sont bannies, vive les bouts. Ne parlez pas de bloqueurs, vous ne trouverez que des taquets.

Nos esprits de concepteurs ont du mal à ne pas reprendre le dessus, regardant, comparant, analysant, imaginant toutes les solutions transposables ou imaginables.

Notre passion n’est jamais loin de notre travail, notre travail jamais loin de notre passion.

Vincent prend le temps de contempler. Notre aventure aura été cela aussi.

Retour en montagne - Le canyoning reprend une place de choix

Nous quittons le bleu et voyageons alors dans un monde minéral blanc et orange. Mais l’eau nous accompagne toujours, cristalline, dans les biefs. Les yeux grands ouverts, Fred et Vinz découvrent une ambiance qu’ils ne soupçonnaient pas et, moi, jamais je ne m’habituerai à la beauté de tous ces canyons si différents.

Derrière l’appareil, je suis aux anges à l’idée de faire découvrir ma passion.

Les techniques sont vite assimilées, la passion partagée. Quelle chance ! Alors notre cordée s’ouvre les portes de canyons perdus. En marchant 7h nous nous jetons dans une faille taillée dans un granit exceptionnel. 250m au-dessus d’une mer virant du turquoise au bleu profond.

Se jeter dans le vide !

Inventer les produits, ouvrir de nouveaux canyons, le parallèle est tout tracé. Nous aimons découvrir et avancer toujours plus loin.

Nous avons donc réussi !

Fier de notre équipe, je tire la corde du dernier rappel de « canyoneur des mers, marin d’eau douce ». Nous repartons la tête pleine de paysages majestueux… Et d’idées à explorer. 

Nous avons partagé nos univers, été profanes et érudits à tour de rôle, nous avons vécu cela ensemble. Nous avons grandi en ayant besoin les uns des autres. Nous avons atteint notre inaccessible.

 

Récit d'Antonin Gaudillere

Facebook : https://www.facebook.com/canyoneursdesmers/