News - Petzl Séoul : Groupe F illumine la Lotte World Tower - Petzl France
Chercher
Communauté Actus Séoul : Groupe F illumine la Lotte World Tower

Séoul : Groupe F illumine la Lotte World Tower

Le 2 avril 2017, c'était l'inauguration de la Lotte World Tower, une des plus hautes tours du monde située à Séoul en Corée du Sud. Un feu d'artifice sur ce gratte-ciel de 550 mètres de hauteur a été offert à des milliers de Coréens. Et c'est la société française Groupe F, spécialiste de l'installation de feux d'artifice, qui a rendu possible ce spectacle. Eric Fauroux, responsable des installations en hauteur pour le Groupe F revient sur ce chantier hors norme.

14 Juin 2017

Accès sur corde et espaces confinés

© Phil Bence

Ivan remonte après avoir fini d'installer les feux.

 

Qui est Groupe F ? Depuis quand réalisez-vous des feux d'artifice verticaux ? 

"Groupe F a été pionnier dans l'installation de feux d'artifice verticaux sur de grands buildings. Le tout premier aura été le passage à l'an 2000 sur la tour Eiffel. Depuis, nous avons relevé de nombreux autres défis dont les quatre premiers feux d'artifice sur le Burj Khalifa à Dubaï (828 m), mais aussi sur la Taipei 101 (509 m), lors des cérémonies des JO à Rio ou encore sur la Tour Eiffel les derniers 14 juillet."

© Phil Bence
Ambiance avec 500 m de "gaz" sous les fesses !

 

Comment avez-vous abordé le chantier ?

"Comme pour tous les feux d'artifice que nous installons sur de grandes tours, nous développons des moyens d'accès et d'accroches spécifiquement adaptés à la fois au bâtiment et au design du spectacle.

Sur cette tour, nous avons installé 6 lignes de tir verticales. Chacune des lignes faisait 430 m de haut et était découpée en 3 tronçons de 50, 180 et 200 m.  En tout, nous avons installé 536 points de tir.

Les contraintes sur ce type d'installation sont multiples : 

  • Le travail de nuit, le froid, les intempéries
  • La mise en place de grandes zones de sécurité au sol en environnement urbain
  • La hauteur
  • Les grandes longueurs de cordes nécessaires, jusqu'à 200 m pour cette tour
  • Et la plus grosse contrainte de ce chantier : la moitié des longueurs de travail n'avaient pas d'accès à l'intérieur du bâtiment en point bas. Les cordistes avec l'ensemble du matériel devaient donc remonter sur 200 m

La mise en œuvre d'un tel dispositif aura nécessité 8 km de cordes, 2000 mousquetons et 4 km de câbles électriques. Une équipe de 29 cordistes aura travaillé une quinzaine de nuits pour tout installer. 4 nuits auront suffi à tout démonter. La météo a été bien clémente avec nous…

Bien évidemment, la chute du moindre objet, si petit soit-il est inenvisageable. C'est pourquoi toute la réflexion sur les principes d'accès et d'accroche minimise au maximum cette éventualité. Le chantier s'arrêterait tout de suite si quelque chose venait à tomber. "

© Phil Bence
Bob fait attention de ne pas cogner sa plaque de feux.

 

Quels ont été les moments forts de cette installation ?

"Un des moments importants est bien évidement la confirmation que tous les systèmes d'accroche et d'accès imaginés depuis des semaines fonctionnent… Mais bien sûr, le moment le plus fort est le tir du feu !"

© Phil Bence
Derniers tests du système avant le tir.

 

Comment s'organise un chantier ? 

"Chaque projet commence par une visite de site pendant laquelle nous imaginons, nous "rêvons" ce que nous allons tenter… Entre cette visite et le tir du feu, il y a des semaines intenses de préparation, de tests, de fabrication, de mise en place de plannings, de dossiers de sécurité, de modes opératoires. Jusqu'à ce que nous partions sur place. Quoi qu'il arrive, nous devons être prêt le jour J !"

© Phil Bence
Chaque objet a une place bien précise, il faut rester concentré ! Ici, Max et Eric récupèrent une plaque de feux.

 

Qui sont vos cordistes ? Ont-ils besoin de compétences particulières ?

"L'équipe de cordistes qui intervient sur nos montages est composée de personnes très impliquées dans la formation, le développement des travaux sur corde. Un bon nombre d'entre elles participent à organiser les championnats de France de cordistes ou le Petzl RopeTrip par exemple. La plupart sont issues du monde de l'encadrement et du plein air : guides spéléo, membres du spéléo-secours français, mais aussi moniteurs d'escalade et guides de haute montagne. Avec de telles équipes chaque chantier prend vite des allures d'expé ! 

L'important est évidement l'expérience et l'autonomie sur ce type de montage. Car même si les équipes sont nombreuses, le travail se fait la plupart du temps en petits groupes de 3 ou 4 personnes qui évoluent de façon autonome.

Nos installations nécessitent beaucoup de déplacements sur corde, notamment en montée. Des harnais comme les FALCON ASCENT répondent à nos besoins. En particulier la dernière version particulièrement confortable même sans sellette. Une autre facette importante est la partie levage. Et bien entendu, les poulies comme la PRO TRAXION sont d'une grande utilité pour nous."

© Phil Bence
Cédric et Jacques partent pour leur descente. Travail en équipe, coordination et communication sont les clefs de la sécurité.

 

Un petit mot pour la fin ?

"Depuis plus de 17 ans nous illuminons avec beaucoup de plaisir et passion de grands monuments et espérons que ça continue encore longtemps !"

© Phil Bence
Concentration pour Fred avant le départ.

 

1 Commentaires

ALLEMANE le 16/06/2017

BRAVO..les gars...

Répondre
Lire la suite

Votre email ne sera pas visible par les internautes

News associées