News - Petzl Ski autour du mont Aspiring: l'imprévisible Nouvelle-Zélande! - Petzl Belgique
Chercher
Communauté Actus Ski autour du mont Aspiring: l'imprévisible Nouvelle-Zélande!

Ski autour du mont Aspiring: l'imprévisible Nouvelle-Zélande!

Thomas Vialletet, Nick Morgans, Beck McWatters, passionnés de voyages et guides de haute montagne, avaient un rêve un peu fou : traverser à ski et sans assistance motorisée, la plus grande chaine montagneuse de la Nouvelle-Zélande, the Southern Alps. Ils sont partis pour ce défi en 2015. Thomas Vialletet nous raconte aujourd'hui leur expédition pendant laquelle "savoir gérer l'imprévu" a pris tout son sens. En bonus : les topos & les photos de l'expédition !

24 Octobre 2016

Alpinisme

VialletetNick & Beck sur Upper Volta Glacier

La poursuite d'un rêve

La Nouvelle-Zélande, territoire au paysage escarpé, est composée de deux îles. La plus spacieuse mais la moins peuplée, l'île du Sud, abrite The Southern Alps, la plus grande chaine montagneuse de ce pays dont l'échine est appelée Main Divide. Notre idée assez originale était de traverser à ski cette chaine d'est en ouest en passant par la Main Divide, au pied du mont Cook, sur quelques jours, sans assistance motorisée. 

VialletetShovel Flat dans la partie supérieure de la Matukituki Valley

Dès le début, changement de programme !

Le massif the Southern Alps, déjà à la base difficile d'accès, nous est resté totalement inaccessible. La raison : l'interdiction par des propriétaires terriens de traverser leurs parcelles pour cause de mise-bas des brebis. Nous étions en pleine saison ! Le plan initial ayant échoué, nous avons dû opter pour une exploration d'un massif situé plus au sud, celui du mont Aspiring. L'idée de le traverser du sud au nord ou même d'en faire le tour était assez chouette en soi car personne ne l'avait réalisé auparavant dans son intégralité.

VialletetDe gauche à droite : Matériel pour le trip sur le parking / Départ avec un gros sac pour French Ridge Hut… Plus que 7h ! 

Nous voilà donc partis avec 5 jours de nourriture, les skis sur le dos, laissant derrière nous les voitures à Rasberry Creek, dans la Matukitu Valley. Une longue marche dans le bush typique de Nouvelle-Zélande nous met en jambes. 15 kms et 1000m de dénivelé plus tard, nous atteignons enfin la première "hut", French Ridge Hut, à 1450m, près du mont Aspiring.

VialletetDe haut en bas : Nick à French Ridge Hut / Séchage du matériel / French Ridge Hut sous le ciel néo-zélandais

Entre magie de l'expédition et mauvais temps

Après une bonne nuit de sommeil, nous chaussons enfin les skis. Le temps est clair, froid et un peu venté... Mais, le temps de mettre pied sur le glacier, nous sommes déjà happés par des nuages bas, prémices d'une petite dépression qui déposera quelques centimètres de fraiche. Nous filons en douce dans l'immensité blanche en direction de Colin Todd Hut, à 1750m située sur le flanc ouest du mont Aspiring. 

VialletetEn approche du Quaterdeck entre French Ridge Hut et Colin Todd Hut

Rencontre dans la brume

Dans la nuit, trois néo-zélandais, que nous avions rencontrés au refuge, étaient partis faire l'ascension du mont Aspiring. Quelques heures plus tard, dans la brume totale, nous tombons sur eux de retour du sommet. Après quelques virages et une bonne montée, nous voilà à l'abri dans la Colin Todd Hut. Dehors la tempête est là... Les doutes s'installent quant à la stabilité du temps pour la suite de notre épopée. Nous décidons d'appeler en vallée pour avoir le dernier bulletin météo. Ils nous expliquent que les nuages se dissiperont le matin pour quelques heures, laissant place à un beau ciel bleu. Nous poursuivons donc notre périple, laissant le confort du refuge, pour l'inconnu.

VialletetDe gauche à droite:  Mont French et Bonnard Glacier après une nuit de tempête depuis Colin Todd Hut  /  Nick & Beck en observation de l'itinéraire, au-dessus de Lower Volta Glacier  /  Baudrier Petzl TOUR et son porte broche bien utile

 

VialletetSur le Therma Glacier, versant sauvage du mont Aspiring avec vue sur Waiatoto Lake et la Wilderness Area du même nom.

VialletetLe bassin de Lower Volta Glacier

Le choix de l'aventure !

Le bassin nord du mont Aspiring est très peu parcouru. Nous devons être dans les 10 premiers skieurs à être venus ici. Ce sont des grands glaciers très crevassés et raides, où le cheminement entre ces trous profonds n'est pas si facile. La journée avance vite. Nous progressons dans un terrain difficile où la retraite, nous le savons, se fait de plus en plus dure… Jusqu'au point de non-retour. Mais, prise de décision commune, nous plongeons vers l'aventure ! 

Vers la fin de journée, nous prenons pied sur le Upper Volta Glacier, après avoir traversé depuis le matin, le Therma et le Lower Volta Glacier. Un emplacement de bivouac nous tend les bras : une cavité rocheuse sèche et un peu à l'abri sous un gros bloc. Après un peu de terrassement et un bon repas lyophilisé, nous dormons enfin.

VialletetBivouac sous un gros bloc juste en bordure d'Upper Volta Glacier

Dans l'enfer blanc

Le lendemain, le ciel est clair. Nous avons le droit à un beau lever de soleil sur le mont Aspiring. Malheureusement le temps tourne trop vite à la tempête et vers 10h à peine nous cherchons notre chemin dans l'enfer blanc.

VialletetMontée dans la tempête pour tenter d’atteindre Ruth Ridge

Cependant, nous atteignons notre objectif : le sommet de Ruth Ridge à 2100m. Mais rapidement, nous nous apercevons que notre itinéraire de descente est impossible à réaliser. Une corniche, déversant sur plusieurs dizaines de mètres, nous empêche d'accéder à cet endroit qui est déjà par nature compliquée à descendre en hiver. Demi-tour ! Et retour au bivouac. La tempête déposera dans la nuit jusqu'à 40cm de neige par endroit. 

VialletetAu bivouac sur Upper Volta Glacier

Tenter sa chance !

Nous tentons cependant notre chance de nous sortir de là... sachant que la sortie ne peut se faire que de l'avant, car emprunter la route arrière n'est juste pas envisageable et encore moins avec cette neige fraiche... Un plan B nous amène aux confins du Upper Volta Glacier, vers la jonction avec le Purity Glacier à une dizaine de kilomètres de notre bivouac. L'idée est de contourner Beauty Ridge par l'ouest pour accéder à Pearson Saddle, ensuite plonger dans la Wilkin Valley afin de rejoindre après une longue marche le village de Makaroa et la civilisation. Malheureusement, nous nous trouvons dans une situation où nous ne pouvons plus avancer : trop raide, trop exposée aux avalanches surtout avec la neige récente. Pour la deuxième fois nous décidons de rebrousser chemin et de retourner au bivouac.

VialletetBeck contre le vent, loin sur le Upper Volta Glacier avec en toile de fond le Therma Glacier

Ne pas pousser le bouchon trop loin

Un seul autre choix possible de sortie reste envisageable pour nous, via Rainbow Pass et Montcrief col… Un coup de fil en vallée nous annonce une nouvelle perturbation. Et pour ne rien arranger, nous sommes à cours de nourriture et de gaz. Après réflexion, nous décidons de nous faire récupérer en hélico… pour éviter d'être bloqués sous ce bout de rocher sans possibilité de bouger, sans gaz, ni nourriture, pendant plusieurs jours. Décision difficile à prendre, mettant fin à notre aventure et coupant net l'idée d'un trip sans assistance motorisée ! Cependant, nous avons évité de pousser le bouchon trop loin dans cette exploration en ski... déjà bien poussé ! Et nous sommes rentrés entier à la maison.

La motivation est toujours là pour partir vers de nouvelles aventures ! Parfois, il faut savoir renoncer, même si les conditions ne sont pas extrêmes, pour éviter de se retrouver en situation de survie ! La traversée et le tour du mont Aspiring à ski reste toujours à faire. La solution semble via Montcrief col... avis aux amateurs !!! 

VialletetMont Aspiring / Tititea (3033m) et sa face Nord-Est.

Bonus : cartes topos

Carte n°1 : le massif du mont Aspiring en Nouvelle-Zélande

 

Carte n°2 : itinéraire prévu pour réaliser la traversée du massif du mont Aspiring (à partir du premier refuge)

Vialletet

Carte n°3 : zoom sur les différentes tentatives réalisées à partir du bivouac

Vialletet

Carte n°4 : zoom sur le départ de la traversée

Vialletet

 

 

News associées