News - Petzl Retour dans les "profondeurs" de la Birmanie - Petzl Belgique
Chercher
Communauté Actus Retour dans les "profondeurs" de la Birmanie

Retour dans les "profondeurs" de la Birmanie

La Birmanie, un pays qui me fait rêver depuis mon premier voyage dans les montagnes du plateau Shan il y a 18 ans déjà... Un souvenir fort malgré les faibles découvertes spéléologiques à l’époque. Les zones accessibles étaient encore trop restreintes mais le potentiel était bien là et les habitants d’un accueil remarquable.

25 Mai 2016

Spéléologie

Je m’étais promis d’y retourner quand la situation serait enfin plus propice.

Grâce à ses contacts, Joerg Dreybrodt, spéléologue allemand a réussi à avoir des laisser-passer du ministère du tourisme pour l’exploration spéléologique. Cette année, nous pouvons nous rendre dans l’état Kayah (ကယား‌ပ္ရည္‌နယ္ en Birman "clignement d'œil" ). C’est le plus petit des états du pays peuplé principalement par l’ethnie Sino-tibétaine Karenni (Karen rouges). La capitale Loikaw et ses proches environs sont à ce jour l’unique zone ouverte au tourisme. Tout le reste du Kayah est encore interdit et échappe en partie au contrôle de l’armée régulière. Notre précieux laisser-passer nous permet de franchir des check points mais pas encore d’aller partout où l’on voudrait... Les tensions sont toujours fortes par endroit entre l’armée et les membres du KNPP (partisans de l’indépendance possédant ses propres forces militaires).

Les montagnes calcaires que nous découvrons sont superbes

Le karst est grandiose et promet de belles découvertes. L’étude des cartes satellites révèle des systèmes de pertes résurgences majeures ainsi que d’innombrables dolines et polies signent d’une karstification importante. En 15 jours, nous avons visité de nombreuses entrées et surtout exploré trois cavités majeures dont un gouffre dépassant les 200 mètres de profondeur (arrêt sur taux de CO2 trop importants) et deux rivières souterraines majestueuses sur 3 km chacune.

La seconde découverte est un rêve pour tout spéléologue !

Une rivière qui entre par une large cascade dans un porche de 20 m de large sur 50 m de hauteur et file vers l’inconnu. Un parcours aquatique facile et ludique, des paysages grandioses et esthétiques et un arrêt sur rien... si, la rivière poursuit son chemin dans le noir. Il faudra revenir pour connaitre la suite. La résurgence est à plus de 10 km de l’entrée, un potentiel de plus de 30 km de réseau souterrain, une connaissance géographique du karst qui se dessine petit à petit et la promesse de nouvelles aventures inédites.

La spéléologie d’expédition ne se limite pas aux moments passés sous terre, les rencontres humaines au cours du voyage ont aussi été des moments forts et riches, notamment avec les célèbres Padaung (femmes girafes) qui sont ici chez elles. Bon nombre d’entre elles se sont réfugiées en Thaïlande à cause de la guerre et sont actuellement parquées dans des villages transformés en parcs d’attractions touristiques...

En résumé ce fût une belle expédition avec ses difficultés, le plaisir de vivre des moments rares, précieux et la satisfaction de belles découvertes ! 

Phil Bence

Pour participer au projet de film vous pouvez soutenir l'expédition en contribuant ici

Participants : Joerg Dreybrodt (organisation, Allemagne) Roman Hapka, Urs Etter (Suisse), Johannes Lundberg (Suède), Manuela Scheuerer (Autriche) , Marc Boureau, Phil Bence (France).

Assistance sur place : Myoe Lwin

First Steps - Teaser from Phil Bence on Vimeo.

News associées