Comment choisir ma lampe ATEX ? - Petzl Belgique
Chercher

Comment choisir ma lampe ATEX ?

Le choix de la lampe se fait en fonction du type d’environnements dans lequel la lampe va être utilisée. Chacun des paramètres environnementaux détermine quel type de lampes ATEX est à utiliser.

Avertissements

  • Lisez attentivement la notice technique avant de regarder les techniques suivantes.
  • Vous devez avoir compris les informations de la notice technique pour pouvoir comprendre ce complément d’informations.
  • Maîtriser ces techniques nécessite une formation et un entraînement spécifique.
  • Validez avec un professionnel votre capacité à refaire la manipulation, seul, en toute sécurité, avant de la reproduire en autonomie.

Choix de la catégorie de lampes ATEX

Les différents paramètres à définir pour identifier la catégorie de produits à utiliser dans une zone sont les suivants :

  • Type d’industries
Mine Industrie de surface
Groupe d'appareils I II
  • Type de combustibles présent :

Poussières : D
Gaz ou vapeurs : G

  • Type de zones dans lequel on se trouve :
Atmosphère explosible Combustible de type gaz Combustible de type poussières
Présente en permanence ou pendant de longues périodes
(supérieure à 1000 h par an)
ZONE 0 ZONE 20
Présente occasionnellement
(supérieure à 10 h et inférieure à 1000 h par an)
ZONE 1 ZONE 21
Présente accidentellement
(inférieure à 10 h par an)
ZONE 2 ZONE 22

Le classement des zones est détaillé dans le conseil technique Classement des zones ATEX.

=> À partir de ces 3 paramètres, il est possible de définir la catégorie minimale de lampes ATEX à utiliser :

Type d’industries Type de combustibles Zone Niveau de protection requis (EPL) Catégorie de matériels ATEX minimale
Mine Poussière - Très haut niveau IM1
Mine Poussière - Très haut niveau IM2
Industrie de surface Poussière 20 Très haut niveau II 1D
Industrie de surface Poussière 21 Très haut niveau II 2D
Industrie de surface Poussière 22 Très haut niveau II 3D
Industrie de surface Gaz ou vapeur 0 Très haut niveau II 1G
Industrie de surface Gaz ou vapeur 1 Très haut niveau II 2G
Industrie de surface Gaz ou vapeur 2 Très haut niveau II 3G
Information

Remarque : le chiffre associé à la zone d’utilisation n’est pas identique au chiffre associé à la catégorie d’équipements :
Zone 0 = catégorie 1
Zone 1 = catégorie 2
Zone 2 = catégorie 3

Choix de la classification en fonction de l'environnement

  • Environnements de type gaz / vapeurs :

Les différents paramètres à définir pour identifier la catégorie de produits à utiliser dans une zone sont les suivants :

Groupe de gaz Gaz représentatif Dangerosité
IIA Propane +
IIB Éthylène ++
IIC Hydrogène +++

On définit aussi des classes de températures car les diverses substances peuvent s’enflammer à des températures différentes. Plus la température d’inflammation est faible, plus la substance est dangereuse. La classe de températures d’un appareil (lampe) est la température maximale de surface que peut atteindre l’appareil.

Définition des classes de températures
Définition des classes de températures

Ainsi, il convient de choisir une lampe adaptée au bon groupe de gaz (IIA, IIB, IIC) et à la bonne classe de températures en fonction du type de gaz rencontré sur le site.

  • Environnements de type poussières :

Les différents paramètres à définir pour identifier la catégorie de produits à utiliser dans une zone sont les suivants :

Groupe de poussières Types de poussières Dangerosité
IIIA Particules en suspension +
IIIB Poussières non conductrices ++
IIIC Poussières conductrices +++

Comme pour les gaz, on donne une température maximale de surface atteinte par l’appareil. Dans un environnement de type poussières, on devra vérifier que les conditions suivantes sont satisfaites :
- Température maximale de surface de l’appareil inférieure à 2/3 x température d'inflammation d’un nuage de poussières.
- Température maximale de surface de l’appareil inférieure à la température d'inflammation d’une couche de 5 mm d’épaisseur de poussières moins 75 °C.

Ainsi, il convient de choisir une lampe adaptée au bon groupe de poussières (IIIA, IIIB, IIIC) et à la température maximale de surface en fonction du type de poussières rencontré sur le site.