Chercher

Secours crevasse n° 3 : mouflages pour le secours en crevasse

Avertissements

  • Lisez attentivement la notice technique avant de regarder les techniques suivantes.
  • Vous devez avoir compris les informations de la notice technique pour pouvoir comprendre ce complément d’informations.
  • Maîtriser ces techniques nécessite une formation et un entraînement spécifique.
  • Validez avec un professionnel votre capacité à refaire la manipulation, seul, en toute sécurité, avant de la reproduire en autonomie.

Plusieurs types de mouflages existent, plus ou moins adaptés aux différentes situations.
Voici trois mouflages classiques qui peuvent être réalisés en autonomie avec peu de matériel. Comme pour toutes les situations de secours, l’entraînement et la connaissance préalable des techniques à employer, sont le meilleur gage de réussite.

 

Mouflage simple

Rendement théorique : 3 pour 1 (poids de la victime divisé par 3)
Avantages : peu de matériel nécessaire. Installation rapide et peu technique. Passage facile à un mouflage de rendement supérieur.
Inconvénients :rendement moyen.
Situation adaptée : victime valide qui peut aider à sa remontée en s’aidant sur la paroi.
Victime légère que le secouriste peut tracter sans difficultés.

Mouflage simple
Mouflage simple

ATTENTION :
Durant toute la durée des manœuvres de mouflage, la corde doit rester tendue entre l’ancrage et la victime, pour limiter le risque de choc. Si la victime est active, par exemple au franchissement de la lèvre, la corde doit être avalée à mesure.

 

Mariner double

Rendement théorique : 7 pour 1 (poids de la victime divisé par 7).
Avantages :mouflage efficace avec un matériel réduit.
Inconvénients :installation technique, entraînement et mémorisation impératifs. Nécessite une cordelette de 5 m. Beaucoup de corde à avaler.
Situation adaptée :victime incapable d’aider, frottements sur la lèvre, victime lourde et secouriste léger...

Mariner double
Mariner double

ATTENTION :
Durant toute la durée des manœuvres de mouflage, la corde doit rester tendue entre l’ancrage et la victime, pour limiter le risque de choc.

 

Mouflage boucle

Rendement théorique : 2 pour 1 (poids de la victime divisé par 2).
Avantages : la victime participe pleinement à l’effort de traction.
Inconvénients : risque de blocage par croisements de corde lors de l’envoi de la poulie à la victime. Nécessite beaucoup de corde disponible.
Situation adaptée : cordée de deux avec encordement « en N » (réserve de corde dans le sac). Victime capable d’aider au mouflage, mais sans appui sur la paroi (crevasse surplombante, perte du piolet...).

Mouflage boucle
Mouflage boucle

ATTENTION :
Durant toute la durée des manœuvres de mouflage, la corde doit rester tendue entre l’ancrage et la victime, pour limiter le risque de choc.
Si la victime est active, par exemple au franchissement de la lèvre, la corde doit être avalée à mesure, pour limiter le risque de choc.

 

Les activités liées