Chercher

Hissage d’un sac : préparation et technique

En big wall, l’organisation du matériel est primordiale. Il est impossible de vider son sac de hissage, à chaque relais, pour prendre un objet oublié au fond. Chaque chose doit avoir sa place. De même, pour le hissage, l’organisation doit être efficace. Tout d’abord, avoir plusieurs sacs de 30 à 40 kg, plutôt qu’un seul de 80 kg, est une bonne option. Il n’est pas rare de voir une cordée inexpérimentée partir avec un énorme sac et passer deux ou trois heures à le hisser sur une longueur ! La technique de hissage est également décisive, avec des particularités pour les traversées, ou les gros dévers. Voici quelques conseils pour gagner en efficacité et éviter les plus grosses erreurs. Avant de partir pour un voyage vertical de deux ou trois jours, l’entraînement est fortement recommandé.

Avertissements

  • Lisez attentivement la notice technique avant de regarder les techniques suivantes.
  • Vous devez avoir compris les informations de la notice technique pour pouvoir comprendre ce complément d’informations.
  • Maîtriser ces techniques nécessite une formation et un entraînement spécifique.
  • Validez avec un professionnel votre capacité à refaire la manipulation, seul, en toute sécurité, avant de la reproduire en autonomie.

1. Préparation du hissage

Attache du sac de hissage
Le sac de hissage doit toujours rester attaché. Le nœud d’attache doit être protégé par une bouteille coupée, pour éviter qu’il ne s’accroche dans une fissure, ou sous un surplomb. Entre le nœud et le sac, on peut utiliser un émerillon type SWIVEL pour éviter les vrilles lors des manipulations de cordes. Une seule des deux bretelles du sac est attachée au mousqueton, ou maillon, sous le SWIVEL. Ainsi, on peut ouvrir facilement son sac, sans risque de le perdre. Pour le hissage rien ne doit dépasser du sac et la sangle rangée derrière les rabats. Prévoir une longe pour fixer le sac au relais (un bout de corde nouée est parfait).

Préparation du sac

Installation de la poulie bloqueur

Installer une poulie bloqueur PRO TRAXION sur le relais.

Installation de la PRO TRAXION

2. Technique de hissage

Technique du balancier
La technique de hissage, la plus simple et la plus efficace, est le balancier sur poignée ASCENSION. Il s’agit de faire contrepoids avec son corps, pour soulever le sac. Le rendement de cette technique est bon, néanmoins elle est uniquement applicable avec un sac léger (30 à 40 kg). Pour des sacs plus lourds, il faudra soit faire contrepoids à deux grimpeurs, soit utiliser des techniques de mouflage.
Attention : lors de ces manipulations le grimpeur en contrepoids doit toujours rester longé au relais avec une corde.

Hissage du sac technique

Cas des traversées et des dévers

Lorsque la longueur est en traversée, ou en dévers important, la technique de hissage doit s’adapter. L’objectif est de placer le sac à l’aplomb du relais de hissage pour limiter les pendules du sac et les chocs sur le relais.
En premier lieu, attacher le sac à plusieurs mètres de l’extrémité du bas de la corde. Le grimpeur du bas redescend le sac sur un nœud de demi-cabestan, pendant que le grimpeur du haut le hisse légèrement.
Une fois le sac à la verticale du relais supérieur, le hissage reprend normalement.

Hissage de sac traversée

Demi-cabestan

Hissage de sac demi-cabestan


Les activités liées

Conseils techniques