News - Petzl "Le Barring", nouveau secteur à découvrir à Bavella - Petzl France
Chercher
Communauté Actus "Le Barring", nouveau secteur à découvrir à Bavella

"Le Barring", nouveau secteur à découvrir à Bavella

Au printemps 2015, Raphael Fourau, Adrien Boulon, Camille Doumas et Preng Ing sont partis à Bavella (Corse - France) pour une nouvelle session grimpe ; l'occasion parfaite pour se mesurer au "Barring" nouveau spot de couenne récemment équipé par Adrien. (Re)découvrez ce site de grimpe à travers le récit et l'objectif de Raphaël Fourau.

13 Aout 2015

Escalade

Le massif de Bavella est situé au centre de la Corse, dans la partie sud de l'île. Grossièrement, il s’étend entre les villages de Zonza à l'ouest et Solenzara à l'est. Entre les deux… le maquis, des cochons sauvages et des aiguilles de granit de plusieurs centaines de mètres, un terrain de jeu complètement hallucinant !! Malgré tout, Bavella est mondialement reconnu pour ses grandes voies de caractère mais le potentiel reste énorme et aucun secteur de couenne n'existait jusqu'à il y a peu !
 


 

C'est la deuxième fois que je viens faire des photos à Bavella… C'est un endroit fabuleux, l'ambiance est incroyable. La première fois était tout aussi improbable que la seconde…
À l'automne 2013, nous décidions sur un coup de tête, avec les potes du collectif BartAs, d'aller visiter Delicatessen (180 mètres, 8b max), la célèbre grande voie extrême de Bavella ouverte par Arnaud Petit vingt ans auparavant. Trois mois plus tard, nous rentrions sur le continent, complètement absorbés et séduits par le spot, la croix en poche pour Thibault et Jeff… et le boitier plein de photos pour ma part.
 

"Le Barring", nouveau secteur de couenne à Bavella

Un an et demi plus tard, Adrien Boulon m'appelait pour m'informer qu'il venait d'équiper, avec ses compères, un secteur de couenne dans l'est du massif : "Le Barring", une falaise d'une quarantaine de mètres, proposant des voies entre 5c et 8c ! 
Inutile de m'en dire plus. Juste le temps de prévenir Petzl, d'embarquer mon boitier photo et de composer une solide équipe de grimpeurs assoiffés de caillou avant d'embarquer à bord d'un ferry pour traverser à nouveau la Méditerranée…
À peine débarqués, nous sautons dans les voitures pour avaler les deux petites heures de route qui nous séparent de notre camp de base : le camping U Ponte Grossu. Idéalement situé, à dix minutes du village de Solenzara, vous serez au parking du secteur en cinq petites minutes de voiture. C'est aussi le dernier signe de civilisation avant le maquis. Le patron du camping mérite à lui seul le détour, Toussaint Lucchini symbolise le caractère de Bavella… authentique et attachant ! 


 

Une fois au parking, comptez trente minutes de marche d'approche (si vous ne vous perdez pas dans le maquis…) pour accéder au Barring. 
Orienté ouest, le secteur est idéal pour la mi-saison, il permet de grimper à l'ombre jusqu'à 13 heures et en fin d'après-midi. Entre les deux, cinq minutes de marche vous suffiront pour rejoindre la rivière bleu émeraude en contre bas. 
 

S'il ne fallait en retenir qu'une…


 

Une fois les premières voies d'échauffement tordues, une voie a vite retenu notre attention ; U toccardu, un 8a de trente mètres technique, "rési" et exigeant sur un granit parfait, tout en rondeur… déroutant mais tellement agréable lorsqu'on commence à s'y habituer. C'est clairement LA king line du spot ! 
Une fois les projets trouvés, ne restait alors plus qu'à faire ce pourquoi nous étions venus : se mettre la "trash", user notre capital peau jusqu'à l'os et ramener de belles images !! 
 

Interlude grandes voies


 

Impossible toutefois de venir à Bavella sans faire de grandes voies. Entre deux journées à taper des essais dans les projets du Barring, les biceps en piteux état, nous nous sommes donc tournés vers l'immanquable "Dos de l'éléphant" (280 mètres, 6b+). Cette voie complètement dingue est située sur la Punta di U corbu. 

Puis nous sommes allés du côté Castelluciu d'Ornucciu pour faire "Le nouveau monde" ( 200 mètres, 6b ), encore une pure base dans un niveau accessible !
 


 

Ces deux voies proposent une escalade en dalle, plus académique et ludique en ce qui concerne "Le Nouveau monde", mais complètement atypique et uniquement sur les pieds dans la seconde partie du "Dos de l'éléphant" ! 
Nous avons tous été surpris par l'exigence et l'engagement de l'escalade, mieux vaut avoir une bonne marge pour grimper sereinement entre les points !

L'équipement en place est en bon état mais souvent espacé et les relais ne sont pas tous reliés. Au vu de la configuration des voies, il est difficile de rajouter des protections (dalle), mieux vaut donc compter sur une bonne marge dans le niveau exigé. 
 

Côté matériel

Pour le secteur d'escalade sportive du Barring, nous avons grimpé avec deux cordes, une VOLTA de 80 mètres et une CONTACT de 70 mètres, accompagnées de l'indétrônable GRIGRI 2. Elles offrent une fluidité agréable dans les voies longues. Un jeu de quatorze dégaines SPIRIT suffit pour l'ensemble du secteur.
 


 

En grandes voies, nous avons troqué nos baudriers HIRUNDOS pour des SAMA plus confortables, une corde à double et un système d'assurage type REVERSO (idéal pour grimper en réversible). Nous partons toujours avec trois mousquetons à vis par personne, les ATTACHE sont très bien, et des anneaux cousus FIN'ANNEAU en dyneema de 120 cm pour établir les relais. 
Comme toujours en grande voie, l'utilisation du casque est fortement conseillée, règle à laquelle aucun d'entre nous n'a dérogée malgré l'apparence compacte du rocher. Pour les voies parcourues, une corde à double de 50 mètres et un jeu de douze dégaines était suffisant, mais il est judicieux d'embarquer des cordelettes pour relier les points des relais lors de la descente, au cas où…

Texte et photos de Raphaël Fourau.

News associées