Chercher
 

Soutenir les femmes alpinistes au Népal

L’Ama Dablam (6812mètres), majestueux cône glacé népalais de la chaîne himalayenne, fait rêver depuis longtemps Pema et Dawa, deux jeunes femmes népalaises qui aspirent à devenir guide de haute montagne. 

SEPTEMBRE 2014

Alpinistes népalaises

Carte d’identité

Ces deux jeunes femmes ont pour objectif de suivre la voie tracée par Pasang Lhamu, 26 ans, véritable légende pour toute cette génération, qui a été la première femme guide de haute montagne népalaise. Cette alpiniste, à la liste de courses à couper le souffle, s’est engagé depuis quelques temps à promouvoir l’accessibilité de la montagne aux femmes et souhaite s’investir dans des expéditions d’envergures internationales.

Alpinistes népalaises

Sommet raide et technique, l’Ama Dablam est considéré comme une course de haut niveau. L’exploit a été réalisé le 23 novembre 2011, lorsqu’elles atteignent le sommet en compagnie de deux françaises, formant ainsi la première cordée féminine franco-népalaise sur l’Ama Dablam.

La Fondation Petzl a soutenu cette expédition qui dépasse le cadre purement sportif pour aborder une problématique sociale, celle du statut des femmes au Népal. La formation des femmes à la pratique de la haute montagne et au métier de guide est aujourd’hui quasi inexistante, ce métier étant réservé en grande majorité aux hommes. Cette expédition a permis de démontrer que les femmes népalaises avaient du talent à exprimer en montagne.

Témoignage de Stéphanie Maxheim, chef d'expédition à l'Ama Dablam

Stéphanie Maxheim « Ce projet a été difficile à concrétiser mais c’est une vraie réussite. Non seulement le sommet a été atteint mais nous avons pu partager des moments très émouvants avec ces jeunes grimpeuses népalaises. Ce fut un moment très intense et symboliquent fort au moment ou le Népal vient d’être admis à l’ UIAGM (Union internationale des associations de guide de montagne). »

Article réactualisé en septembre 2014


SUR LE MÊME THÈME

Vignette de l'actu Népal : un centre de formation aux métiers de la montagnePROJET - NÉPAL - UN CENTRE DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA MONTAGNE

A une heure de voiture au nord de Katmandou, dans le village de Kakani, une petite bâtisse adossée à un mur d’escalade se dresse sur une crête à 2 000 m d’altitude (...)

En savoir plus