Chercher
 

Groenland,
à la recherche des climats disparus

Pendant l’été 2015, une équipe de scientifiques et de spéléologues a exploré des grottes au nord-est du Groenland pour recueillir des échantillons de calcite. L’analyse de ces fragments de carbonate de calcium devrait aider les chercheurs à mieux prévoir comment notre climat évoluera dans les siècles à venir.

FÉVRIER 2016

Carte d’identité

  • Partenaire soutenu : Northeast Greenland Caves Project
  • Localisation : Groenland
  • Type de projet : Améliorer la connaissance
  • Soutien : 8 000 € en 2015, ainsi que le mécénat de compétences d’un salarié de Petzl

Northeast Greenland Caves Project ©Robbie ShoneAu nord-est du Groenland, des grottes abritent des calcites dont l’étude permet de mieux comprendre les évolutions de notre climat. Leur exploration nécessite l’expertise de spécialistes des accès difficiles.


Quand Gina Moseley et Christoph Spötl, chercheurs à l’Université d’Innsbrück (Autriche), ont atterri le 20 juillet 2015 sur les rives du lac Centrum Sø dans la région de Kronprins Christian Land, ils disposaient d’informations réduites sur les grottes les plus septentrionales de la planète. En 1960, une expédition américaine avait décrit une douzaine de cavités situées dans un banc de calcaire entre 490 et 670 mètres d’altitude. Ces informations avaient été complétées au cours d’une expédition géologique menée en 1983 par le français Jean-François Loubière.

Ces grottes renferment des calcites formées par les eaux de ruissellement à des époques où le climat était beaucoup plus chaud dans la zone arctique. L’analyse de la composition des calcites permet aux scientifiques de mesurer précisément la durée des périodes interglaciaires et de mieux comprendre la nature du climat pendant des périodes plus chaudes et humides qu’aujourd’hui. Les données contenues dans les calcites sont plus anciennes que les informations obtenues grâce aux carottages de glace au Groenland.

Pour les soutenir dans leur quête scientifique, les deux scientifiques se sont adjoints les compétences de trois compagnons. Parmi eux, Chris Blakeley, salarié de Petzl, a participé à l’aventure dans le cadre d’un mécénat de compétence. Spéléologue passionné, Chris est un spécialiste des accès difficiles. Au cours de cette expédition, il a trouvé des solutions pour atteindre et explorer les cavités les plus reculées situées sur les flancs de falaises délitées.

Northeast Greenland Caves Project ©Robbie Shone

Northeast Greenland Caves Project ©Robbie Shone

Northeast Greenland Caves Project ©Robbie Shone

Northeast Greenland Caves Project ©Robbie Shone

Northeast Greenland Caves Project ©Robbie Shone

Après 17 jours d’exploration en totale autonomie dans l’une des régions les plus isolées de la planète, l’expédition est parvenue à recueillir beaucoup plus d’échantillons qu’elle ne l’espérait. Le temps est désormais à l’analyse des roches qui ont déjà livré quelques secrets. Les fragments de calcites les plus anciens récoltés cet été remonteraient à 570 000 ans. Gina Moseley a aussi constaté que les cycles climatiques révélés par les calcites coïncidaient avec les données déjà livrées par les carottages de glace qui remontent jusqu’à 128 000 ans au Groenland. Cette découverte confirme l’intérêt de l’étude des calcites et devrait permettre d’obtenir des données sur le climat du Groenland sur près de 600 000 ans.

Témoignage de Gina Moseley, paléoclimatologiste :

Gina Moseley, paléoclimatologiste, Northeast Greenland Caves Project ©Robbie Shone« L’analyse des premiers échantillons de calcite est très prometteur. Nous savons désormais que nous possédons des données sur des périodes climatiques antérieures à celles qui ont été étudiées grâce aux carottages effectués au cœur de la calotte glaciaire du Groenland. Améliorer nos connaissances sur les évolutions climatiques dans les zones arctiques va nous permettre de mieux prévoir les changements qui affecteront notre climat. »


Pour en savoir plus :


Article mis en ligne en février 2016


SUR LE MÊME THÈME

Project thumbnail: Nyiragongo, exploration au cœur d’un volcan africain PROJET - RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO - NYIRAGONGO, EXPLORATION D'UN VOLCAN AFRICAIN

Début juillet 2015, deux chercheurs et une équipe de volcanologues passionnés sont descendus au fond du cratère du Nyiragongo pour atteindre les rives du plus grand lac de lave (...)

En savoir plus