Chercher
 

Dans les grottes de glace du mont Rainier

Le mont Rainier est un volcan actif, culminant à 4 392 mètres dans le Nord-Ouest des Etats-Unis. En 2015, une équipe internationale de spéléologues et de scientifiques a organisé une expédition dans les grottes de glace formées par les fumeroles du volcan au cœur des calottes glaciaires sommitales.

MARS 2016

La sortie des grottes de glace du cratère Est ©Francois-Xavier De Ruydts

Exiting East Crater Cave with camp in the background

Carte d’identité

Recouvert par d'imposants glaciers, le sommet du mont Rainier est composé de deux cratères jumeaux. Les vapeurs chaudes du volcan sculptent en permanence des galeries dans la glace recouvrant le sommet.
En août 2015, une équipe internationale de spéléologues et de scientifiques a exploré ces cavités. Environnés de glaces, de vapeurs et de gaz toxiques, les chercheurs ont recueilli des données sur la  climatologie particulière de cet environnement extrême où parviennent à survivre des micro-organismes.

Les vapeurs chaudes sculptent des galeries dans la glace recouvrant le sommet ©Francois-Xavier De Ruydts

Les vapeurs chaudes sculptent des galeries dans la glace recouvrant le sommet

L’objectif est de mieux comprendre comment la vie peut apparaître et subsister dans ces conditions hostiles à la frontière entre le froid et le chaud. Les scientifiques estiment que de telles conditions pourraient exister sur d’autres planètes du système solaire.
Au cours de cette expédition, une cartographie des grottes de glace a été réalisée pour permettre aux alpinistes de localiser ces abris naturels en cas de mauvais temps. Chaque année, ils sont plus de 5 000 à tenter l’ascension du mont Rainier.

Dr. Lee Florea et Tabby Cavendish récoltent des échantillons, près du lac Adèle ©Francois-Xavier De Ruydts

Dr. Lee Florea et Tabby Cavendish récoltent des échantillons, près du lac Adèle

Les scientifiques de l’équipe allemande prennent les mesures de température dans le lac Adèle©Francois-Xavier De Ruydts

Les scientifiques de l’équipe allemande prennent les mesures de température dans le lac Adèle

Dans les grottes de glace du mont Rainier©Francois-Xavier De Ruydts


Témoignage de la chercheuse Tabby Cavendish :

Tabby Cavendish, chercheuse ©Francois-Xavier De Ruydts « Je suis très heureuse de faire partie de ce projet ! Je suis en total accord avec les objectifs de cette exploration, qui allie l’ascension du sommet et l’étude scientifique, le danger et la sécurité, l'ignorance et la protection de notre environnement. Nous espérons que les résultats et les publications serviront à protéger cette ressource incroyable. »


Pour en savoir plus (en anglais) :



Article mis en ligne en mars 2016


SUR LE MÊME THÈME

Vignette du projet À la recherche des climats disparus GROENLAND - À LA RECHERCHE DES CLIMATS DISPARUS

Pendant l’été 2015, une équipe de scientifiques et de spéléologues a exploré des grottes au nord-est du Groenland pour recueillir des échantillons de calcite. L’analyse de ces fragments de carbonate (...) 

En savoir plus  - Tous les projets connaissance