Chercher
 

Argentine : encourager une grimpe respectueuse à Piedra Parada

En plein cœur du désert patagonien, dans la Province du Chubut (Argentine), Piedra Parada, la « pierre », s’élève comme un improbable monolithe. Derrière elle, le majestueux canyon de la Buitreta, 5 km de long, des falaises hautes de près de 200 m de haut, a accueilli le Petzl Roc Trip en novembre 2012. Le développement d'une grimpe respectueuse de l'environnement et de l'histoire de ce site d'exception méritait d'être accompagné par la Fondation.

SEPTEMBRE 2014

Piedra Parada © Guillaume Vallot

Carte d’identité

  • Partenaire soutenu : Acceso Argentina, avec la contribution d'Écrin, distributeur Petzl en Argentine
  • Localisation : Argentine, Amériques
  • Type de projet : Préservation de l'environnement
  • Soutien : 15 000 € en 2012

Formations rocheuses issues d'un volcan éteint depuis des milliers d'années, la Piedra Parada et le canyon de la Buitrera ont préservé une grande variété de faune et de flore. 

Plus de 40 sites de peintures rupestres, des camps et des lieux de sépulture ont été répertoriés dans cette partie de la vallée du Chubut. A l’entrée du canyon, le site archéologique atteste de la plus ancienne occupation humaine de la région (plus de 5 000 ans). 

Piedra Parada Désert © Guillaume Vallot

L’ensemble du site est aujourd’hui sous la sauvegarde d’une Aire Naturelle protégée.

Protection et archéologie : la Fondation Petzl s'engage

En relation avec le gouvernement de la Province du Chubut, la Fondation Petzl a contribué à garantir l'accès au site d'escalade. 
L’accès au site d’escalade est désormais autorisé pour les grimpeurs, dans tout le canyon de la Buitreta, excepté autour de la zone archéologique, selon les accords établis entre archéologues et grimpeurs.

Le site archéologique © Guillaume Vallot L'équipe © Guillaume Vallot
Grâce à la Fondation Petzl, les ouvreurs, les gardes et les archéologues se sont engagés dans un dialogue très fructueux qui a abouti à un compromis : le démontage des spits de certaines voies du secteur de Mickey Mouse trop proches du site archéologique, mais l'autorisation de grimper dans le reste du canyon La Buitrera...

La Fondation Petzl a proposé son aide pour protéger le site archéologique. L'abri sous roche, bien situé hors crue de la rivière, a servi d'habitation aux premiers habitants de ces lieux il y quelques 5 à 10 000 ans. Si ce site a révélé d’importantes découvertes, il n’était pas protégé, notamment des animaux qui s’y réfugient quand il pleut. La Fondation a participé à la mise en place de protection, ainsi qu'à la diffusion des informations sur les fouilles réalisées.

Déséquipement des voies / Grimpe © Guillaume Vallot

D’autre part, des voies d'escalade étaient trop proches du site archéologique, et le piétinement des grimpeurs pouvait compromettre les recherches futures. En accord avec les archéologues, celles-ci ont été déséquipées en mars 2012 et ne seront plus parcourues. Ces accords ont délimité une zone grimpable.

Ainsi, les premières voies historiques, comme celle de Mickey Mouse, à gauche de l'entrée de la grotte, ont pu être conservées. Une négociation qui satisfait tout le monde !

Enfin, pour un meilleur accueil des grimpeurs, la fondation a contribué à un aménagement pérenne et respectueux de l’environnement du camping proche de canyon, avec la mise en place de toilettes écologiques. 

Des informations sur l’histoire, les découvertes archéologiques et l’environnement du site sont affichées sur le site, avec des préconisations sur les bons gestes pour l’environnement. Le topo d'escalade, édité pour le Petzl RocTrip, contient également des informations sur le site et comment le préserver.

Informations sur le site © Stéphane Lozac’hmeur / Guillaume Vallot

Article réactualisé en septembre 2014


SUR LE MÊME THÈME

Vignette du projet FORMER LES SECOURISTES A KALYMNOS PROJET - FORMER LES SECOURISTES A KALYMNOS

Quel grimpeur ne connaît pas Kalymnos ? Cette île grecque du sud-est de la mer Égée, située face aux côtes turques, est réputée pour ses nombreuses falaises. Plus de 2 000 voies ont été ouvertes (...)

En savoir plus