Chercher
 

Écologie verticale

Porté par le parc des Ecrins et le laboratoire d’écologie Alpine (LECA), le projet « Écologie verticale » consiste à étudier l’origine et les capacités d’adaptation des plantes en haute montagne.

JUIN 2017

Lost Worlds © Evrard Wendenbaum

Eritriche nain - Sialouze

Carte d’identité

Grâce à un inventaire des plantes présentes sur les hauts sommets et l’histoire de leur évolution par des analyses ADN, les chercheurs veulent savoir quelles espèces ont réussi à survivre sur les sommets émergés lors de la dernière glaciation. Ces travaux les aideront aussi à mieux comprendre les capacités d’adaptation des végétaux aux conditions extrêmes.

Afin de valoriser ce projet et les connaissances acquises auprès du grand public et des montagnards, le parc des Ecrins a réalisé des posters intégrant des informations sur ces plantes d’altitude et leur emplacement pour les observer. Ces posters sont disponibles dans une dizaine de refuges des Ecrins et dans les maisons du parc.

poster du Parc National des Écrins, refuge du Pelvoux

poster du Parc National des Écrins, aiguille de Sialouze

Article mis en ligne en juin 2017


SUR LE MÊME THÈME

Project thumbnail: Vietnam, des chercheurs au sommet des grands arbres VIETNAM - DES CHERCHEURS AU SOMMET DES GRANDS ARBRES

En septembre 2015, le Museum d’Histoire Naturelle de Paris a organisé une mission scientifique dans le parc national de Cuc Phong, créé en 1962 au Vietnam (...)

En savoir plus