Assurage du second avec MICRO TRAXION, attention à toute chute - Petzl Luxembourg
Chercher

Assurage du second avec MICRO TRAXION, attention à toute chute

La MICRO TRAXION n’est pas un appareil d’assurage. Elle n’a pas été conçue ni certifiée pour cet usage. Pour des raisons pratiques, elle est pourtant parfois utilisée pour assurer un grimpeur depuis l’ancrage de haut de voie. Petzl a donc réalisé une série de tests pour comprendre les limites et les risques de cette pratique.
Attention, utiliser une MICRO TRAXION pour assurer un second est une manipulation délicate qui impose une grande vigilance. Comme sur tous les bloqueurs, la chute (ou toute sollicitation dynamique) doit être évitée.

Avertissements

  • Lisez attentivement la notice technique avant de regarder les techniques suivantes.
  • Vous devez avoir compris les informations de la notice technique pour pouvoir comprendre ce complément d’informations.
  • Maîtriser ces techniques nécessite une formation et un entraînement spécifique.
  • Validez avec un professionnel votre capacité à refaire la manipulation, seul, en toute sécurité, avant de la reproduire en autonomie.
Utiliser une MICRO TRAXION pour assurer un second est une manipulation délicate 1/3
Utiliser une MICRO TRAXION pour assurer un second est une manipulation délicate 2/3
Utiliser une MICRO TRAXION pour assurer un second est une manipulation délicate 3/3

Ce qui permet d’envisager l’utilisation d’une poulie-bloqueur pour assurer un second, c’est qu’il est possible de garder la corde toujours tendue en amont du grimpeur et donc d’éviter toute chute.
Pour cela, l’assureur doit être particulièrement vigilant, il doit avaler la corde à mesure de la progression et ne pas laisser de boucle de mou entre l’ancrage et le grimpeur.
En particulier, à l’approche de l’ancrage et lors des manœuvres au relais, une boucle de mou de 50 cm se forme très rapidement, il faut se méfier de chaque pas effectué par le grimpeur.
Il est recommandé que le grimpeur soit informé de l’utilisation de cette technique d’assurage et qu’il connaisse ses limites, pour adopter lui aussi les bonnes précautions.

Certaines situations peuvent compliquer la manœuvre et augmenter le risque :

  • Surplomb que le grimpeur risque de ne pas réussir à franchir : si le second se trouve suspendu sur la corde, il devient très compliqué de lui permettre de redescendre en sécurité. L’assureur devra plutôt envisager un hissage pour l’aider à franchir le passage.
  • Fin de longueur en traversée : lorsque la dernière dégaine est déclippée, il y a un risque de chute directement sur l’ancrage. Si la corde est bien avalée en suivant la progression du grimpeur, il s’agît d’une chute en pendule.
  • Mouvements éventuels pendant les manœuvres au relais. Attention, le grimpeur ne doit surtout pas monter au niveau de l’ancrage et/ou au-dessus de la MICRO TRAXION.

Tests réalisés pour mieux connaître les risques de cet usage :

Les essais de chutes ont été réalisés avec un mannequin souple (s’approchant du comportement d’un corps humain). Attention, les résultats de ces tests doivent être compris uniquement à titre indicatif, de nombreux facteurs peuvent aggraver les résultats. Il est dans tous les cas conseillé d’éviter toute chute.
Remarque : une seule rupture complète de corde a été observée pendant ces tests, sur une corde très usée (résultat en rouge). Les résultats marqués en orange représentent la rupture de la gaine de la corde et d’un ou plusieurs brins d’âme, ce qui correspond déjà à une situation particulièrement périlleuse pour le grimpeur.

Mesure de la hauteur de chute critique en fonction du poids du grimpeur.
Test réalisé en chute facteur 1, sur corde VOLTA GUIDE 9 mm neuve.

Test réalisé en chute facteur 1, sur corde VOLTA GUIDE 9 mm neuve.
Test réalisé en chute facteur 1, sur corde VOLTA GUIDE 9 mm neuve, tableau.
Test réalisé en chute facteur 1, sur corde VOLTA GUIDE 9 mm neuve, tableau.

Comparaison en chute facteur 1, sur un brin de corde à double PASO 7,7 mm neuve.

Comparaison en chute facteur 1, sur un brin de corde à double PASO 7,7 mm neuve.
Comparaison en chute facteur 1, sur un brin de corde à double PASO 7,7 mm neuve, tableau.
Comparaison en chute facteur 1, sur un brin de corde à double PASO 7,7 mm neuve, tableau.

Comparaison des résultats en cas d’utilisation d’une corde usée
Attention, le comportement des cordes usées n’est pas répétable (en fonction de leur degré d’usure et du type d’usure), ces résultats n’ont qu’un caractère indicatif (les tests ont été réalisés avec une corde très usée, en fin de vie.)
Il faut essentiellement retenir que dans cet usage, une corde usée doit être utilisée avec encore plus de vigilance qu’une corde neuve. (À l’inverse d’une situation de freinage de descente où la corde neuve a tendance à être plus glissante).

Comparaison des résultats en cas d’utilisation d’une corde usée.
Comparaison des résultats en cas d’utilisation d’une corde usée, tableaux.
Comparaison des résultats en cas d’utilisation d’une corde usée, tableaux.

Essais lors de chute pendulaire
Dans le cas d’une fin de longueur en traversée, le risque de chute pendulaire ne peut être évité.
Les tests ont été réalisés pour un cas assez réaliste d’une chute sur 2 m de corde lorsque le grimpeur se trouve à 1,8 m de l’ancrage, au même niveau.
Tests réalisés sur corde neuve uniquement.

Essais lors de chute pendulaire.
Essais lors de chute pendulaire, tableau.
Essais lors de chute pendulaire, tableau.