Influence de l'appareil d'assurage - Petzl Other
Chercher

Influence de l'appareil d'assurage

Les résultats présentés dans le conseil ci-dessus correspondent à des chutes assurées sur GRIGRI 2. Afin de déterminer l’influence de l’appareil d’assurage, les mêmes chutes ont été refaites en remplaçant le GRIGRI 2 par un REVERSO 4. Le protocole de test est inchangé : la seule variable est l’appareil d’assurage.

Avertissements

  • Lisez attentivement la notice technique avant de regarder les techniques suivantes.
  • Vous devez avoir compris les informations de la notice technique pour pouvoir comprendre ce complément d’informations.
  • Maîtriser ces techniques nécessite une formation et un entraînement spécifique.
  • Validez avec un professionnel votre capacité à refaire la manipulation, seul, en toute sécurité, avant de la reproduire en autonomie.

Les résultats sont influencés par le glissement dans l’appareil d’assurage et donc par la poigne de l’assureur. La variabilité est donc élevée ; ces résultats ne peuvent pas être généralisés à toutes les situations et permettent seulement de quantifier, dans les grandes lignes, l’influence de l’appareil d’assurage.

Influence de l'appareil d'assurage 1
Influence de l'appareil d'assurage 2
Influence de l'appareil d'assurage 3
 
Influence de l'appareil d'assurage 4

 

Remarques

Le glissement dans le REVERSO 4 a pour effet de limiter les efforts en jeu. La différence entre GRIGRI et REVERSO 4 peut être importante : jusqu’à 30 % d’effort en moins au niveau de l’ancrage.
Le grimpeur ressent un arrêt plus doux avec le REVERSO 4 dans ces configurations.
L’assureur est moins sollicité, le choc est moins fort du fait du coulissement de la corde. Cependant, la maîtrise de la corde, et donc l’arrêt de la chute, reste conditionnée par une vigilance importante de l’assureur.

Conseils

L’appareil d’assurage doit être adapté à la situation.
Le glissement dans le REVERSO 4 augmente le déplacement du grimpeur : il faut être particulièrement vigilant en cas de risque de chute au sol ou sur des vires. Ce glissement peut rendre l’arrêt d’une chute particulièrement délicat pour l’assureur : il est indispensable d’utiliser des gants, notamment avec une corde fine et neuve.