Parer et assurer en début de voie - Petzl France
Chercher

Parer et assurer en début de voie

La parade permet de limiter les conséquences d’une chute du grimpeur dans les premiers mètres d’escalade, avant qu’il ait mousquetonné le premier point d’assurage.

Avertissements

  • Lisez attentivement la notice technique avant de regarder les techniques suivantes.
  • Vous devez avoir compris les informations de la notice technique pour pouvoir comprendre ce complément d’informations.
  • Maîtriser ces techniques nécessite une formation et un entraînement spécifique.
  • Validez avec un professionnel votre capacité à refaire la manipulation, seul, en toute sécurité, avant de la reproduire en autonomie.

La parade ne sert pas à retenir le grimpeur. Il s'agît d'accompagner son mouvement pour qu'il atterrisse au bon endroit et qu'il ne bascule pas vers l'arrière en cas de chute.
La gestuelle du pareur doit être adaptée selon la hauteur et gabarit du grimpeur. Généralement les mains du pareur visent le bassin et le haut du dos du grimpeur, qui sont les points clés pour sa sécurité.

Parade en début de voie.

L'assureur doit parer jusqu'au clippage du premier point. Pendant cette phase, la corde et l'appareil d'assurage sont déjà installés, avec assez de mou pour que le grimpeur puisse clipper le premier point.
Dès le clippage du premier point, l'assureur reprend sa position normale d'assurage.

Parade et assurage en début de voie, décomposition.
Parade et assurage en début de voie, décomposition.

Pour limiter le risque de chute au sol :
L’assureur doit se placer assez près du mur pour avoir le moins de corde possible entre lui et le grimpeur.

Pour éviter la collision en cas de chute :
L’assureur doit bien visualiser la trajectoire de la voie pour éviter de se trouver sous le grimpeur. Placer la corde pour qu’elle ne gêne pas le grimpeur. Comme l’assureur se trouve près du mur et proche du grimpeur, il arrive fréquemment que la corde se trouve dans les pieds du grimpeur ou le gêne pour le prochain mousquetonnage. En étant mobile et actif, l’assureur peut grandement faciliter les choses à ce moment.

Éviter la collision en cas de chute.