Communiquer en escalade - Petzl France
Chercher

Communiquer en escalade

La communication doit permettre aux deux équipiers de ne pas être surpris par les gestes de l’autre, pour éviter toute erreur.

Avertissements

  • Lisez attentivement la notice technique avant de regarder les techniques suivantes.
  • Vous devez avoir compris les informations de la notice technique pour pouvoir comprendre ce complément d’informations.
  • Maîtriser ces techniques nécessite une formation et un entraînement spécifique.
  • Validez avec un professionnel votre capacité à refaire la manipulation, seul, en toute sécurité, avant de la reproduire en autonomie.

Au lieu de longs discours, mieux vaut avoir convenu à l’avance des termes utilisés, par exemple "ok", "go", "prends moi", "départ"... Pour cela, il faut avoir identifié à l’avance les moments où la communication est nécessaire.

Lorsque le grimpeur repart après une chute

Communication après une chute.
Communication après une chute.

Lorsque le grimpeur arrive au sommet de la voie, avec un ancrage ouvrable permettant de passer la corde directement

Communication au sommet de la voie, avec un ancrage ouvrable.
Communication au sommet de la voie, avec un ancrage ouvrable.

Lorsque le grimpeur arrive au sommet de la voie, avec un ancrage fermé, et réalise une manœuvre d’installation de moulinette

Au moment de se suspendre sur la corde pour redescendre, le grimpeur est toujours longé à l’ancrage. Cela lui permet de vérifier que l’assureur est réellement prêt à supporter sa charge. Une fois tout vérifié, il se délonge pour la descente.

Communication au sommet de la voie, avec un ancrage fermé.
Communication au sommet de la voie, avec un ancrage fermé.