Assurer un grimpeur en tête : vigilance, anticipation et mobilité - Petzl France
Chercher

Assurer un grimpeur en tête : vigilance, anticipation et mobilité

Le rôle de l’assureur ne se limite pas à donner du mou rapidement et au bon moment.

Avertissements

  • Lisez attentivement la notice technique avant de regarder les techniques suivantes.
  • Vous devez avoir compris les informations de la notice technique pour pouvoir comprendre ce complément d’informations.
  • Maîtriser ces techniques nécessite une formation et un entraînement spécifique.
  • Validez avec un professionnel votre capacité à refaire la manipulation, seul, en toute sécurité, avant de la reproduire en autonomie.

En restant concentré sur le grimpeur, l’assureur peut voir les moments de tension qui nécessitent le maximum de précision et de réactivité (mousquetonnage, mouvement difficile ou aléatoire, fatigue ou fébrilité précédent une chute...).

En restant concentré sur le grimpeur, l’assureur peut voir les moments de tension.

La mobilité est un très bon moyen d’accompagner les mouvements rapides du grimpeur.
Approchez-vous du mur au moment du clippage, puis revenez à votre position initiale.

La mobilité est un très bon moyen d’accompagner les mouvements rapides du grimpeur.
La mobilité est un très bon moyen d’accompagner les mouvements rapides du grimpeur.

La distance entre l’assureur et le mur varie suivant les configurations, mais peu de situations justifient de se tenir à plus de 2 mètres du mur.

Il faut parfois ravaler le mou.
Il faut parfois ravaler le mou.