News - Petzl Comment préparer votre sac de cascade de glace ? - Petzl France
Chercher
Communauté Actus Comment préparer votre sac de cascade de glace ?

Comment préparer votre sac de cascade de glace ?

Avec les températures qui chutent et la neige sur les sommets, c'est l'heure de préparer votre sac de cascade de glace. Séparer votre matériel en quatre catégories est une approche vous permettant de bien vous organiser et d'assurer que vous emmenez tout le matériel nécessaire.

21 Octobre 2016

Escalade sur glace

Système de couches

Quand on parle de la cascade de glace, la question est souvent posée, "mais ne fait-il pas trop froid ?" Alors que la glace est froide bien évidemment, vous aurez chaud et resterez sec en mettant des vêtements adaptés. Avoir un système de couches vous permettra d'affronter toutes les conditions météorologiques.

1. Première couche​ : une première couche légère est la base pour garder de la chaleur près du corps et surtout pour évacuer l'humidité.
2. Deuxième couche​ : une polaire avec capuche "piège" la chaleur près du corps.
3. Une veste d'isolation​ : une veste en duvet ou en synthétique joue le rôle d'une barrière isolante entre votre corps au chaud et l'air froid tout autour.
4. Une couche extérieure : imperméable et respirante, elle vous protège contre les effets de refroidissement du vent et de l'eau.
5. Une doudoune pour assurer : une veste à mettre par-dessus le tout qui est grande, résistante et chaude peut faire la différence entre une journée agréable ou affreuse.
6. Un sur-pantalon : une couche extérieure imperméable pour faire la trace dans la neige et pour vous protéger des gouttes d'eau.
7. Isolation des jambes : un sous-vêtement, une couche polaire ou un simple collant de course à pied vous permettront d'avoir chaud aux jambes. 

 

Matériel de glace

Le matériel obligatoire qui rend la cascade de glace une activité faisable. Avec ce matériel de formes et de styles variés, la cascade de glace se distingue de l'alpinisme traditionnel. 

8. Chaussures pour cascade de glace : une bonne paire de chaussures vous permettra d’apprécier les crampons. Pour la cascade de glace, il faut une chaussure qui tienne votre talon en place sans provoquer d'ampoules. Lors de l'essai d'une paire de chaussures, il est conseillé de vous balader et de faire quelques extensions de talon pour voir si le chaussant est optimal. 
9. Crampons : pour la cascade de glace, il faut un crampon doté d'une ou deux pointes avant verticales comme le crampon DART (mono-pointe) ou DARTWIN (bi-pointe). Le grimpeur expérimenté appréciera la précision d'un crampon mono-pointe, surtout dans du terrain mixte. Les crampons bi-pointe créent une plateforme plus stable pour le débutant ou pour un rideau de glace vertical. Le crampon LYNX est polyvalent et doté de pointes avant interchangeables permettant une adaptation à toutes les pratiques : du mixte à la cascade de glace pure. 
10. Piolets techniques : les piolets techniques adoptent des formes différentes selon la pratique. Le piolet QUARK, légèrement galbé, est conçu pour des cascades de glace qui peuvent aller jusqu’à la verticale et des courses de goulottes ou de neige en montagne de grades 1 à 4. Le piolet NOMIC est sans égal dans la glace raide de grades 4 à 7 ; il est devenu la référence parmi les glaciairistes de haut niveau. L'ERGO est le piolet par excellence du terrain mixte varié et du dry tooling. Les multiples préhensions de sa poignée alliées à un manche extrêmement galbé en font l'outil ultime pour les toits ou les longueurs en rocher.
11. Broches à glace​ : tout comme les coinceurs à cames, les broches à glace protègent le grimpeur en tête et permettent de faire un relais. Pour plus d'information sur comment placer une broche et sa résistance, cliquez ici.

 

Le matériel d'escalade de base 

Alors que la cascade de glace demande certaines compétences très spécifiques et techniques, une partie du matériel nécessaire reste commune à d'autres formes d'escalade. Le débutant en cascade de glace possède peut-être déjà quasi tout le matériel qu'il faut pour grimper.

 
12. Absorbeurs d'énergie​ : les absorbeurs d'énergie comme la dégaine NITRO 3 réduisent la force de choc lors d'une chute, en se déployant à 2,5 kN. En cascade de glace, prenez plusieurs NITRO à utiliser dans une situation de risque de facteur de chute élevé ou si la broche placée est marginale.
13. Dégaines rallongées​ : comme dans les voies en terrain d'aventure, ces dégaines permettent le rallongement d'une broche placée ou l'intégration des sangles dans le relais. 
14. Casque​ : la chute de blocs de glace fait partie de la grimpe en cascade. Le grimpeur et son assureur doivent obligatoirement porter un casque chacun. Le casque SIROCCO permet de vous alléger alors que le casque ELIOS est doté d'une calotte en ABS.
15. Lampe frontale​ : quand on grimpe l'hiver les journées sont courtes, d'où le besoin d'une source d'éclairage fiable pour les approches, les descentes et potentiellement même dans la voie. Les lampes REACTIK+ et NAO + sont performantes dans le froid et éclairent même pendant les nuits hivernales les plus sombres.
16. Harnais​ : portez un harnais doté de tours de cuisses réglables, comme AQUILA ou ADJAMA, pour un réglage facile selon le nombre de couches de vêtements portées.
17. Porte outils : un CARITOOL sur votre harnais vous permet de plus facilement ranger les broches et les piolets.
18. Dégaines : les dégaines s'avèrent aussi utiles à clipper dans les broches que dans les spits. L'ANGE FINESSE est un jeu de dégaines ultraléger et sans encombrement.
19. Corde double ou jumelée​ : ne corde double ou jumelée est préférable pour la cascade de glace. Elles vous permettent d'utiliser des cordes plus légères, de faire des grandes longueurs et d'améliorer la redondance si jamais une des deux cordes s'abime. Dotée d'un traitement GUIDE UIAA DRY, la corde PASO GUIDE 7.7mm absorbe peu d'eau, vous évitant le poids et la gêne occasionnée d'une corde gelée. 
20. Assureur-descendeur :​ le REVERSO s'adapte à différents diamètres de corde. Il permet un assurage en mode plaquette du second et sert également de descendeur. C'est un outil idéal pour l'escalade en montagne.
21. Mousquetons de sécurité : un jeu de mousquetons de sécurité vous permet de faire votre relai, d'augmenter le frottement lors des rappels et d'installer l'assurage en plaquette de votre second. 

Accessoires individuels

N'oubliez pas le petit matériel qui peut s'avérer aussi important que vos chaussures et vos piolets. La différence entre une sortie agréable et une journée épouvantable peut se résumer à l'accès aux accessoires qui offrent un certain confort ou soulagement en cas d'urgence.

22. Guêtres : même si un grand nombre de chaussures ont une guêtre intégrée, des guêtres classiques protègent un pantalon d'un crampon errant.
23. Pointes et outils : une clé Allen, des masselottes, une lame de rechange, des pointes de rechange et une petite lime vous permettront de bricoler en cas de besoin.
24. Bouteille d'eau​ : la déshydratation vous refroidit, il est donc extrêmement important l'hiver de bien vous hydrater.
25. Gants : vous n'aurez jamais tort de mettre plusieurs paires de gants dans votre sac. Changer de gants pour grimper en tête ou en second, ou pour assurer reste une bonne stratégie pour garder vos mains au chaud et pour pouvoir bien tenir les piolets. 
26. Bonnet : gardez la tête au chaud est vital pour ne pas refroidir. Choisir un bonnet qui se porte bien sous un casque.
27. Tour de cou : un tour du cou est suffisamment polyvalent pour servir de bonnet, de cagoule, de masque facial, etc.
28. Casse-croûte : des calories faciles et rapides à manger maintiendront votre niveau énergétique pendant la sortie.
29. Une frontale de secours : mettez une deuxième frontale dans votre veste ou votre sac à dos en cas de panne ou d'urgence. La e+LITE est la frontale d'urgence la plus compacte, ou la ZIPKA est une frontale polyvalente ultra-fiable. 
30. Affûteur de broche à glace​ : des outils de glace bien aiguisés font toute la différence. Affûtez vos broches en bas des voies avec la LIM'ICE.
31. Cordelette : prenez 3 à 5 m de cordelette de 6-7mm pour pouvoir faire des lunules (Abalakov) et des relais. 
32. Couteau : attachez un SPATHA à votre harnais ou mettez-le dans votre sac. Il vous permet de couper une corde endommagée ou des morceaux de cordelette.
33. Crochet pour lunule : le meilleur ami des glaciairistes, le MULTIHOOK peut servir à façonner un relai sur lunule et pour décrocher des câblés ou coinceurs à cames.
34. Sac à dos technique : un bon sac à dos qui enveloppe votre corps en laissant vos bras libres quand vous grimpez en tête ou en second. Un système intégré de porte piolet et de porte crampons est obligatoire.

News associées