Principes généraux pour l’escalade en solo le long d’une corde fixe d’assurage - Petzl Belgique
Chercher

Principes généraux pour l’escalade en solo le long d’une corde fixe d’assurage

Avertissements

  • Lisez attentivement la notice technique avant de regarder les techniques suivantes.
  • Vous devez avoir compris les informations de la notice technique pour pouvoir comprendre ce complément d’informations.
  • Maîtriser ces techniques nécessite une formation et un entraînement spécifique.
  • Validez avec un professionnel votre capacité à refaire la manipulation, seul, en toute sécurité, avant de la reproduire en autonomie.

En escalade, ou alpinisme, la cordée est le premier gage de sécurité.
Néanmoins l’escalade en solo sur corde fixe est une option, que de nombreux grimpeurs ont expérimentée avec diverses solutions techniques.

Petzl n’a pas conçu d’appareil pour cette activité, mais un usage dérivé de certains bloqueurs est possible pour les utilisateurs experts.

Les solutions proposées dans ce document tiennent compte de l’analyse des pratiques connues et de l’accidentologie, avec l’objectif de proposer au grimpeur solitaire un système d’assurage présentant au moins ces qualités :
- blocage efficace,
- coulissement aisé le long de la corde pendant l’ascension,
- confort et facilité d’utilisation,
- redondance de l’assurage.

Principes généraux pour l’escalade en solo le long d’une corde fixe d’assurage

Petzl ne recommande pas l’utilisation d’un bloqueur unique pour l’auto-assurage

L’utilisation d’un bloqueur unique est techniquement envisageable, cependant des accidents ont été décrits malgré l’expertise des pratiquants.
Les risques sont bien réels sur le terrain, c’est pourquoi Petzl préconise l’emploi d’un système incluant un assurage secondaire.

En effet :
- Vous évoluez seul sur un terrain dangereux.
- Une mauvaise manipulation est toujours possible.
- Les bloqueurs ne sont pas spécifiquement conçus pour l’escalade auto-assurée.
- Tous les systèmes ont une faille, qui doit être connue, car elle représente un risque, même mineur.


Introduction au principe de redondance de l’assurage

Considérant le possible dysfonctionnement d’un système unique d’assurage, l’utilisation d’un système secondaire est fortement recommandée.
Le système secondaire est «redondant», il est installé à titre de doublure du premier système.
La redondance de l’assurage ne doit pas être comprise comme une contrainte supplémentaire, mais comme une précaution nécessaire.

Caractéristiques majeures d’un système secondaire d’assurage :
- Pas d’interférence avec le fonctionnement du système principal.
Exemple : impossibilité de contact entre les deux appareils pendant l’escalade.
- Assurage permanent.
Exemple : une longe pour se reposer de temps en temps sur un point n’est pas un système d’assurage permanent.

Caractéristiques conseillées :
- Fonctionnement différent du système principal, pour limiter le risque de répéter la même erreur.
Exemple : si le système principal est une MINI TRAXION, le second système devrait être un autre appareil.
- Pas d’ajout de complexité d’installation, ou de fonctionnement, confort d’utilisation au moins égal au système principal.
Exemple : si le système principal coulisse sur la corde sans intervention du grimpeur, le second système ne doit pas imposer d’avaler le mou manuellement dans l’appareil.