Les produits

 

L'éco conception des produits et du packaging constitue un axe prioritaire de la démarche Petzl, en terme de responsabilité sociale et environnementale. Les résultats des analyses de cycle de vie identifient les principaux impacts et zones d'actions.

BD intro les produits

 

Picto puceVers l'éco conception des produits

Les produits Petzl répondent depuis toujours à des exigences de fiabilité, de sécurité et de durabilité. Les équipes de conception recherchent en permanence des solutions efficaces pour répondre aux besoins des utilisateurs. Les produits doivent être simples, légers, durables dans le temps, sans superflu.

Aujourd'hui, Petzl intègre aussi des critères environnementaux au développement des produits. En effet, les études environnementales montrent que l'impact principal d'un industriel se situe au niveau de la fabrication des produits, et notamment sur les matériaux.
Les équipes de conception mènent une réflexion sur l'ensemble des gammes, avec la volonté d'élargir notre responsabilité sur l'ensemble du cycle de vie du produit, du choix des matériaux jusqu'à la fin de vie.

 

Le casque SIROCCO a été conçu en intégrant des critères d'éco-conception :

 

Petzl - casque SIROCCO

Au niveau du produit lui-même :

  • Réduction significative du poids (165 g) par rapport aux autres produits de la gamme pour des applications et normes équivalentes.
  • Matière de la coque (polypropylène expansé) moins impactante que d'autres plastiques couramment utilisés et recyclable.

 

Au niveau de l'emballage (réduit le plus possible) :

  •  Simple boîte en carton optimisée au maximum
  •  Notice en papier recyclée

Par ailleurs, ce produit est assemblé sur un site Petzl en France.

 
 

Picto puceL'optimisation du packaging


Même si le packaging représente moins de 10 % de l'impact environnemental de nos produits, sa durée de vie est très courte. Il est très visible et a une forte interaction avec nos clients. Petzl souhaite donc l'intégrer à sa démarche d'éco conception, et à travers lui, sensibiliser les utilisateurs sur notre responsabilité à tous.

La conception d'un emballage doit répondre à plusieurs attentes : protéger le produit, le rendre attractif, mais aussi pour Petzl, le réduire à l'essentiel pour limiter son impact environnemental.

Petzl s'est fixé plusieurs exigences, recensées dans sa Charte Éco conception Packaging. Elles consistent non seulement à favoriser l'utilisation de matériaux d'origine naturelle, mais aussi à limiter la quantité de matériaux utilisés, faciliter la séparabilité et la recyclabilité des emballages, optimiser le regroupement par cartons pour limiter l'impact des transports, etc.

L'impact environnemental est calculé pour chaque nouvelle conception d'emballage, ce qui permet d'intégrer la dimension environnementale dans les critères de choix.

 

L'emballage de la NAO est le premier qui respecte les engagements de la charte éco-conception packaging.

Les trois axes de progrès sont les suivants :

  • utilisation maximale de matériaux issus de ressources renouvelables,
  • séparabilité de 100 % des composants de l'emballage,
  • utilisation minimale de plastique.

Petzl - packaging NAO Papier cartonné issu de forêts gérées de manière durable

Papier en amidon de pommes de terres, recyclable dans les bennes classiques de papier

100 % naturel

100 % biodégradable

Papier cartonné recyclé

Fenêtre en APET sans PVC

Aimants détachables et réutilisables

 

 

>> Téléchargez la charte éco-conception packaging [pdf - 180 ko]

 

Picto puceLe transport des produits

Le transport des produits (incluant la distribution) était ressorti comme le deuxième poste d'émissions de CO2 (après les matériaux utilisés pour la fabrication des produits) dans le bilan Carbone réalisé en 2008 (base 2007).

Périmètre du Bilan Carbone (flux pris en compte)

Un outil a donc été créé pour le calcul des émissions de gaz à effet de serre, en interne, sur les transports de produits La finalité de cet outil de calcul est de permettre d'identifier les zones d'amélioration prioritaires, mais aussi de mesurer les impacts des actions d'amélioration menées, en rapport à l'objectif de réduction fixé.

Par ailleurs, nous avons mis à jour le bilan carbone pour l’ensemble des activités du groupe au 1er semestre 2013 (données de 2012). Un premier bilan avait été fait en 2008 et nous nous étions donné un objectif de réduction des émissions de CO2 à horizon 2012. Cet objectif n’a pas été atteint même s’il est difficile d’établir une comparaison précise, les données que nous avons aujourd’hui étant plus fiables qu’en 2008.

Les émissions de CO2 liées au transport, en particulier ont augmentées (augmentation du chiffre d’affaires en parallèle). C'est pourquoi, nous continuons à mettre des actions en place, en particulier pour limiter le recours à l'aérien :

  • La validation de toute commande d'aérien exceptionnel
  • L’évolution des frais de port pour les pays.
  • Un travail en partenariat avec nos clients lointains pour diminuer l’utilisation de transport aérien au profit du maritime