Samedi 19 mars 2011, dès la première heure le hall de V.axess s'anime au son des mousquetons, descendeurs et autres bloqueurs. Petzl accueille dans son bâtiment d'expérimentation et de formation le premier championnat de France des cordistes, organisé par le Syndicat Français des Entreprises de Travaux en Hauteur (SFETH).

Venant de toute la France, une soixantaine de participants casqués et harnachés sont prêts à en découdre, mais pour le moment ils écoutent le briefing des juges. La mise en place et l'arbitrage des épreuves sont assurés par la société EPIsûr. L'équipe, présente sur place depuis plusieurs jours, a pris le temps de bien préparer les agrès. Les compétiteurs vont pouvoir se mesurer sur différentes épreuves où la force physique, la technique et la stratégie seront les maîtres mots.

Bien que, pour chaque épreuve le chronomètre soit le critère principal d'évaluation, la sécurité reste omniprésente. Le jury est intraitable sur ce point : tout défaut de mise en sécurité, ou manipulation dangereuse, génère une lourde pénalité pour le compétiteur. La déconnexion du dispositif d'antichute est tout simplement interdite.

Pour les épreuves individuelles, quatre épreuves de qualification vont permettre aux huit meilleurs cordistes d'accéder aux quarts de finale :

  • Grimper rapide : 18 mètres d'ascension sur corde, grâce à des bloqueurs, puis redescente à terre avec le descendeur.
  • Déplacement : un parcours enchaînant montée, traversée, passage de fractionnements, passage de nœuds, puis redescente.
  • Levage : hissage à 8 mètres de haut d'une charge de 100 kg, en mettant en œuvre le mouflage le plus efficace possible.
  • Secours partenaire : consiste à accéder à un mannequin de 80 kg, suspendu à 5 m du sol, puis le décrocher et l'évacuer vers le sol.

Enfin, la compétition démarre et aussitôt retentissent de nombreux encouragements pour les cordistes. Chaque participant étant là pour donner le meilleur de lui-même, mais aussi pour l'ambiance de la rencontre. Dans l'après midi le passage surprise de la batucada Zirigidoum redonne à tous de l'énergie pour aborder les phases finales.

Les huit cordistes qualifiés se sont ensuite affrontés, en élimination directe, sur un parcours très complet mêlant ascension, traversée, passage de fractionnements… et redescente au sol. Le suspense est resté total jusqu'à la finale, où les deux concurrents au coude à coude seront départagés par une pénalité.

 

Podium final :

1er : Sylvain Bellat (Ouest Acro)
2e : Yohan Garcia (Profil)
3e : Rui de Carvalho (Aplomb)

En marge de ces affrontements mano à mano, une épreuve par équipe de quatre cordistes a également permis à différentes entreprises de se mesurer sur un challenge défini pour l'occasion : s'organiser le plus rapidement possible pour lever une charge importante, la manœuvrer habilement dans les airs et la déposer sur une cible matérialisée au sol. À ce jeu, les plus efficaces ont été :
1er : Aplomb (équipe 1)
2e : TGH
3e : Abside

Outre la compétition elle-même, ce championnat a été l'occasion, pour des cordistes appartenant à des entreprises souvent concurrentes sur le terrain, de se retrouver le temps d'un rendez-vous festif et convivial. Une belle occasion aussi d'échanger sur les techniques et le matériel utilisés dans le cadre de leur travail.


Diaporama Action

 

Diaporama Portraits

Bientôt en ligne : la vidéo des Championnats

Rendez-vous en 2012 pour une nouvelle édition encore plus spectaculaire !
 

Plus d'informations :

- résultats détaillés sur le site du championnat
- Site du SFETH
- EPIsur
- V.axess
 

 

 

commenti

Vidéo des 1er championnats cordistes

Merci pour ces photos.
Après les diaporamas, de la vidéo ????

réponse : vidéo des 1er Championnats cordistes

Bonjour Denis,

La vidéo a été mise en ligne la semaine dernière, vous pouvez la visionner ici :

http://www.petzl.com/fr/pro/news-pro/videos/2011/05/31/video-championnat...

Merci de votre participation et de votre soutient

Sincerement

Invia nuovo commento

Il contenuto di questo campo è privato e non verrà mostrato pubblicamente.
  • Indirizzi web o e-mail vengono trasformati in link automaticamente
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <hr> <br> <img> <object> <embed> <h1> <h2> <h3> <h4> <h5> <h6> <p> <span> <b> <i> <u>

Maggiori informazioni sulle opzioni di formattazione.