Mercredi 28 août, il est 7 heures du matin quand le départ de la TDS est donné à Courmayeur. La première des trois courses classées de l'UTMB annonce le rythme de cette nouvelle édition qui promet des sensations fortes aux coureurs avec, pour une fois, une météo clémente.
Petzl, partenaire de cet événement fait un premier état des lieux sur le parcours de la TDS avant le départ de la CCC et de l'UTMB…

 

TDS : tre, due, uno… le départ est donné !

UTMB 2013 © Petzl/ Lafouche
Départ de la Course à Courmayeur

La TDS est une course assez courte pour un ultra : 119 km et 7250 mètres de dénivelé. Elle fait la moitié du tour du Mont Blanc en passant par Bourg Saint Maurice, le Cormet de Roseland, Beaufort et les Contamines, un itinéraire technique avec de nombreux passages en altitude à 2500 mètres. Elle tourne dans le sens inverse de son homologue du même événement, la CCC.
 
Au coeur du village de Courmayeur, les trailers arrivent d'un peu partout avec beaucoup d'entrain et se dirigent vers la ligne de départ. À 15 minutes du lancement, les derniers s'empressent de rejoindre le départ et de nombreux spectateurs s’agglutinent le long de l’avenue.
Le décompte est parti : tre, due, uno … le départ est donné ! 1500 coureurs s’élancent vers la destination de Chamonix avec pour seul but de finir la course en moins de 33 heures pour certains ou de d'atteindre le podium pour les plus téméraires.

UTMB 2013 © Petzl/ Lafouche
UTMB 2013 © Petzl/ Lafouche
Coureurs au Lac Verney

 

Un itinéraire à "couper le souffle"

Au Lac Verney, deux heures et demi plus tard, l’écart entre les coureurs commence à se creuser. Clément Posecak compte déjà plus de deux minutes d’avance sur ses poursuivants. Nathalie Mauclair, la favorite de la course, est en tête et dans les dix premières au classement scratch. Elle conservera sa place tout au long de la course. Entre soleil et légère brume, les participants courent devant le lac dans une ambiance encore de compétition. L’ascension vers le col du Petit Saint Bernard et la descente vers Bourg Saint Maurice seront dures et chambouleront le classement.

UTMB 2013 © Petzl/ Lafouche
Nathalie Mauclair - Première féminine

Le ravitaillement de Bourg Saint Maurice est le bienvenu pour les coureurs. Ils savent que la montée au Passeur de Pralognan va être interminable. Certains abandonneront dans les larmes et la déception.

Au Passeur de Pralognan (2567m), tout le monde arrive essoufflé à ce col et chacun se prépare à une descente de récupération. Malheureusement pour eux, la descente est très abrupte et demande l’aide d’une main courante pour ne pas trébucher dans les rochers. Ceux qui arrivent avant la tombée du jour se disent contents de ne pas descendre de nuit dans ce passage. Après cet obstacle certains participants souffrent de crampes et de tendinites sur la suite du chemin.

 

La nuit est tombée, le brouillard est présent et les lampes sont allumées.

UTMB 2013 © Petzl/ Lafouche

UTMB 2013 © Lafouche
UTMB 2013 © Lafouche

Descente de nuit au Passeur de Pralognan

Plus de 400 coureurs ont passé le Passeur de Pralognan. Pour les autres participants, l'enjeu sera de boucler la boucle et ils ne jouent plus pour le classement. C’est dans ces moments que l’entraide entre les trailles est la plus forte. L'esprit de compétition laisse la place à d'autres questions : finir ? Abandonner au ravitaillement ? Chacun a pris sa décision, mais tous "se tiennent la main" lors de cette plongée interminable.
À l'arrivée au Cormet, la fatigue et le doute se font ressentir. La plupart abandonnent, les plus téméraires veulent finir la course au mental. Certains en partent même aux alentours des minuits et demi.

 

Témoignage d’un anglais au Passeur de Pralognan - Dave Stephenson .

UTMB 2013 © PETZL / Lafouche

Nous avons couru ensemble et nous nous sommes soutenus jusqu'au bout. La montée jusqu'au Passeur de Pralognan était très dure. Nous avons mis 3h30 pour faire 1750 mètres de dénivelés. Nous n'avons pas couru dans cette montée, mais nous essayions de marcher à vive allure. Lorsqu'un membre du groupe était essoufflé, le groupe le motivait et le tirait vers le haut. En arrivant au col, le paysage est superbe…
Andy Giggons et Dave Stephenson finiront respectivement à la 336ème et 337ème place. Bravo à eux !

 
 
 

Classement TDS

UTMB © PETZL / Lafouche

Podium Hommes :
Arnau JULIA BONMATI (Buff) : 15:09:59
Antoine GUILLON (Lafuma) : 15:21:26
Mattia RONCORON : 15:31:20

Podium Femmes :
Nathalie MAUCLAIR (Lafuma) : 17:36:41
Claire PRICE (Salomon) : 18:09:23
Lisa BORZANI (Lafuma) : 19:07:1

 

Salon Ultra Trail®

UTMB © PETZL / Lafouche

Le salon Ultra Trail® est ouvert au grand public jusqu'au vendredi 30 août. L'occasion pour les personnes présentes de rencontrer les équipementiers et les spécialistes du trail.
Retrouvez notre équipe sur le stand Petzl pour découvrir les lampes de trail et des conseils d'utilisation, notamment sur la programmation de votre lampe NAO.

 

 

 

Sélection de photos

UTMB 2013 © PETZL / LafoucheUTMB 2013 © PETZL / LafoucheUTMB 2013 © PETZL / Lafouche

 

UTMB 2013 © PETZL / Lafouche

UTMB 2013 © PETZL / Lafouche

 

Diaporama complet de la course !