Les championnats d’Europe d’élagage se sont déroulés à Thun (Suisse) les 7 et 8 septembre 2013. Au-delà de la compétition où les Suisses se sont démarqués, l’ETCC reste un moment d’échange et de rencontre pour les élagueurs et de découverte d’un métier atypique pour le public présent.

 

 
Une compétition internationale : la Suisse en force !

ETCC 2013 © PETZL/ G. Oudot

Les championnats d’Europe rassemblaient les meilleurs élagueurs des pays de ce continent. La ville de Thun a-t-elle inspiré les participants Suisses ? Dans tous les cas, c’est dans un cadre magnifique avec des arbres majestueux au bord du lac que les Suisses se sont démarqués dans les masters, tant pour les élagueurs que pour les élagueuses !

 

Les épreuves qualificatives

  • Lancer de sac : il s'agit de catapulter avec une extrême précision un petit sac auquel est arrimée une fine cordelette dans une fourche très élevée de l'arbre, ce qui permet ensuite de monter la corde d'accès.
  • Déplacements dans l’arbre : l’élagueur doit atteindre différentes stations dans l’arbre. Le choix des techniques et du parcours sont libres. En complément, les participants sont évalués sur leur précision : lancer de bûches, redescente au sol sur une cible excentrée...
  • Grimpé en footlock : technique d’ascension traditionnelle sur corde à double où l’élagueur bloque la corde avec les pieds.
  • Secours d’un coéquipier : une épreuve de secours où il s’agit de dégager puis d’évacuer un mannequin coincé dans l’arbre suite à la chute d’une branche.
  • Grimpé rapide : épreuve où il s'agit de grimper le plus rapidement possible en haut de l'arbre.

ETCC 2013 - © PETZL/ G. Oudot

 

 

Les masters (ou finales)

ETCC 2013 - PETZL/G. Oudot

ETCC 2013 - PETZL/G. Oudot

 

L’heureux élu pour le déroulement des masters fut un magnifique peuplier au bord du lac. Cette épreuve est complète : l’élagueur dispose de 25 minutes maximum pour réaliser toutes les opérations : d'abord accéder dans l'arbre, puis relier les différentes stations, et enfin désinstaller tout le matériel utilisé.

Les problématiques de déplacement dans l'arbre posées par les organisateurs ont été résolues de diverses façons par les compétiteurs. La lecture du parcours est en effet propre à chaque élagueur : chacun choisit donc les techniques qu'il va utiliser en fonction de leur temps de mise en oeuvre, de son appréciation personnelle et de ses habitudes de travail.

Cette diversité des techniques montre que de plus en plus d'élagueurs ont atteint un niveau de compétence et de technicité extrêmement élevés. La fluidité, la vitesse d'évolution et la précision qui en résultent sont remarquables. Et ce, toujours dans le respect absolu des règles de sécurité et de l'arbre : au sol, les juges veillent et sanctionnent immédiatement tout écart par une pénalité.

Les vainqueurs représenteront l'Europe lors des prochains championnats du monde organisés par l'ISA (International Society of Arboriculture). Quant aux prochains championnats d'Europe, le rendez-vous est d'ores et déjà pris en Pologne pour 2014.

 

 

Podium Homme

1. TANNER Roger - Suisse
2. TURNBULL Jon - Royaume-Uni
3. VERGOTE Peter - Belgique

 Podium Femme

1. ERNI Anja - Suisse
2. SCHEIDEGGER Simone - Suisse
3. HEDGER Jo - Royaume-Uni

 

 

Rencontre avec un métier atypique

Malgré une météo mitigée, le public était présent. Loin d’être spécialiste de la discipline, c’était une véritable découverte de ce métier atypique pour beaucoup, et même la possibilité de tester certaines techniques de progression en élagage. Les jeunes et les moins jeunes ont apprécié cette ambiance très conviviale.

ETCC 2013 - PETZL/G. Oudot

 

 

Petzl, partenaire de cet événement

ETCC 2013 - PETZL/G. Oudot

Pour Petzl, ces compétitions constituent aussi un moment privilégié d’échange et de rencontre avec les élagueurs. L’occasion de partager les expériences de chacun sur les produits et de tester les prochaines nouveautés.

 

 

Voir les produits Petzl pour l’élagage

 

 

À lire aussi sur petzl.com

 

 

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <hr> <br> <img> <object> <embed> <h1> <h2> <h3> <h4> <h5> <h6> <p> <span> <b> <i> <u>

Plus d'informations sur les options de formatage