Petzl RocTrip 2012 : description du site

 

PictoPotentiel d’escalade

Photo de Martin Molina équipant une voie.Histoire de l'équipement du site

Martin "Fideo" Molina est guide de haute montagne à Mendoza. Avec ses amis, il fait partie des premiers ouvreurs du site.

La première ascension de la Piedra Parada remonte à 1993, le Monolithe volcanique de 200 m est gravi par Damian Benegas et Pablo de la Fuente. En 1997, Fideo est en stage de guide, un de ses collègues de promotion, Martin Gretsh, lui montre des photos qu'il avait prises de la Piedra, mais aussi de l'immense canyon de la Buitrera. Le projet d'aller y équiper des voies est né... Deux ans plus tard, il arrive enfin sur place et découvre un immense potentiel. Depuis, avec ses amis, ils viennent une ou deux fois par an ouvrir de nouveaux itinéraires. Leur première voie sportive "Mickey Mouse" est située rive droite du canyon, à côté des fouilles archéologiques.

"Une année nous n'avons pas pu traverser le fleuve "Rio Chubut". L'ancien petit pont avait été détruit et en plein hiver l'eau était vraiment trop froide pour passer à la nage. On a dû rentrer chez nous bredouilles !"

Il y a quinze ans c'était extrêmement difficile de trouver des plaquettes et des spits en Argentine. Avant le voyage de mars 2012 pour le Petzl RocTrip, il y avait un peu plus de cent longueurs.

Aujourd'hui, grâce au travail des équipeurs, ce sont 210 longueurs qui vous attendent !

 

Photo d'équipement de voies

 

Répartition actuelle par cotation (mars 2012)
Voies de niveau 5 : 12 longueurs
Voies de niveau 6 : 76 longueurs
Voies de niveau 7 : 75 longueurs
Voies de niveau 8 : 19 longueurs
Plus des "projectos" à libérer

 

Une série de belles voies sportives a été ouverte sur la face Sud (à l'ombre) de la Piedra Parada. Les voies sont pour la plupart dans le canyon de la Buitrera, avec des secteurs de voies sportives répartis sur les deux rives, permettant de jouer en permanence avec l'ombre et le soleil. Plusieurs secteurs sont eux-même des petits canyons affluents.

Il y a aussi des grandes voies dans les fissures et les aiguilles, des escalades sauvages.

 

Photo d'escalade

Tout le site a été formé par un ancien volcan de 30 kilomètres de diamètre, qui a explosé et créé une énorme retenue d'eau. Lorsque ce barrage a cédé, l'eau de la rivière Chubut a creusé sa vallée et le canyon, laissant réapparaître les roches les plus dures. Certaines couches de roche sont criblées de trous "taffoni" de toutes tailles, un vrai régal à grimper. En général, les voies sont ouvertes dans les zones homogènes, mais attention tout n'est pas grimpable.

 

Entrée du Canyon de la Buitera

L'entrée du canyon est à cinq minutes de marche du camping. Après quinze minutes, le premier secteur est Mickey Mouse. Pour atteindre l'autre bout du canyon, compter quarante-cinq minutes à plat.

Puis, sur la rive droite, l'aiguille acérée de la "Virgen" se gravit en plusieurs longueurs soutenues en 7b.

Le secteur "Totem" et son arrête Ouest se trouvent peu après directement au-dessus du chemin. Ensuite, on visite les secteurs "Ortigas", "Circo", "Parlamento" et "Anfiteatro", etc. où de nombreux itinéraires sportifs ont vu le jour.

Un secteur de voies de niveau moyen, de toute beauté, se situe dans un méandre avant la fin du canyon, sur la rive gauche, dans une goulotte minérale juste raide et garnie de trous et knobs : "Jardin del Eden", cinq voies dans le 6 sont à ne pas manquer.

 

Photo d'escalade à la Piedra Parada

Un des hauts lieux du trip sera sans aucun doute le secteur de "la Calavera", situé tout au bout de la Buitrera, en rive gauche. C'est en fait l'entrée d'un petit canyon secondaire, ornée par la forme sans équivoque d'un crâne. L'embouchure du canyon présente, d'un coté des voies très déversantes sur trous, et de l'autre coté de longs murs raides garnis de fissures et réglettes.

C'est en s'enfonçant dans le méandre d'une centaine de mètres que l'on découvrira le bijou local. À l'endroit où le canyon se resserre et s'obscurcit, la rive gauche se transforme en une immense vague déversante, garnie de trous, alors que la rive droite devient bien moins raide. Certes à des moments il y fait presque nuit, mais dans l'après-midi, de furtifs rayons de soleil parviennent à en illuminer le fond dans une douce lumière dorée. Le secteur de "la Calavera" propose ainsi des voies allant du 5 au 8, en passant par toutes les variantes. Le tout avec une variation d'ombre et de lumière, un régal pour les yeux, qui de plus est bien abrité du vent.

Les voies sportives sont équipées avec des goujons et les relais sont en place avec des maillons. Prendre une quinzaine de dégaines, une corde à simple 70/80 m, indispensable à la plupart des voies, le sac à corde pour la protéger d'une poussière extrêmement agressive. Prévoir une réserve de magnésie, le casque est indispensable. Les voies sont récentes, des écailles peuvent casser, mais aussi des pierres peuvent êtres décrochées par le vent, ou les animaux sauvages, comme le "Chinchiyon" qui vit dans les falaises. Pendant le RocTrip il sera demandé à tous de porter un casque au pied des voies.

Escalade en Argentine

 

 

PictoProtection et archéologie : la Fondation Petzl s'engage
 

Le canyon de la Buitrera est une zone fragile à protéger : la circulation des véhicules, les animaux domestiques et les feux y sont interdits. La faune et la flore sont riches dans les zones abritées. Vous croiserez sans aucun doute des familles de "Chinchiyon", un lapin sauvage doté d'une longue queue et de puissantes griffes. Il aime se poster au sommet d'un bloc pour observer le passage, mais un pas de trop le fera fuir dans la falaise à la vitesse de l'éclair ! Dans les environs, on peut apercevoir des petits lamas, ou guanaco sauvage, plus rare un troupeau de Nandus, une petite autruche sauvage. Bien que toujours invisible le puma peuple encore ces lieux sauvages...

Ce site d'exception méritait d'être accompagné par la Fondation Petzl, pour encourager le développement d'une grimpe respectueuse de l'environnement et de l'histoire du site.

Favoriser la rencontre entre la pratique et le besoin de protection. Soutenir le développement touristique au sens large, dans le respect des dimensions historiques, du patrimoine et de l'environnement, font partie des rôles de la Fondation. Ainsi, sa mission s'est dirigée vers trois axes principaux :

  • Soutenir les démarches politiques pour la garantie de l'accès au site d'escalade, qui se trouve sur une aire naturelle protégée, tout en respectant l'environnement.
  • Aider à la protection du site archéologique présent dans le canyon de la Buitreta. L'abri sous roche, bien situé hors crue de la rivière, a servi d'habitation aux premiers habitants de ces lieux il y quelques 5 à 10 000 ans. Si les fouilles ont révélé d'importantes découvertes, le site n'est aujourd'hui pas protégé, notamment des animaux qui s'y réfugient quand il pleut.

    Photo du site archéologique

  • La Fondation va aider à la mise en place de protection, ainsi qu'à la diffusion des informations sur les fouilles réalisées. Par ailleurs, des voies d'escalade étaient trop proches du site archéologique, et le piétinement des grimpeurs pouvait compromettre les recherches futures. En accord avec les archéologues, celles-ci ont été déséquipées et ne seront plus parcourues. Ces accords ont délimité une zone grimpable. Ainsi, les premières voies historiques, comme celle de Mickey Mouse, à gauche de l'entrée de la grotte, ont pu être conservées. Une négociation qui satisfait tout le monde !

    Site archéologiqueSite archéologique
     

  • Contribuer à un meilleur accueil des grimpeurs. Aujourd'hui, le camping proche du canyon n'a aucune infrastructure. La Fondation va participer à un aménagement pérenne et respectueux de l'environnement (toilettes sèches par exemple), tandis que le propriétaire du camping s'engage pour un meilleur accueil des visiteurs.

    Par la suite, un plan d'usage du site donnera les règles à suivre pour les visiteurs et les grimpeurs. Le topo d'escalade, qui sera édité pour le Petzl RocTrip, contiendra également des informations sur le site, son histoire et comment le préserver.

 

+Pour avoir plus d'informations sur l'action de la Fondation sur ce site, rdv sur www.fondation-petzl.org