South Africa

Mike Horn

Mike Horn - photo © coll. Mike Horn
  • 16 juillet 1966
  • Suisse
  • Diplôme en science des sports et des mouvements humains, Université de Stellenbosch (Afrique du Sud)
  • Aventurier
  • 1998

Ma devise principale : "Nous pouvons réaliser nos rêves"
«J’ai réalisé des exploits assez exceptionnels en matière d’endurance, de détermination et de courage qui ont repoussé en tout cas mes limites et peut-être même celles de l’être humain et de ses rêves. Mon expérience des océans, des rivières et des montagnes, des marais, de la toundra, de la glace, des jungles, des déserts, est inclassable. Mais les activités aquatiques sont mes préférées. Ces dix dernières années, j’ai passé beaucoup de temps dans la jungle équatoriale en Amazonie et dans la région arctique. Là-bas, je ne fais plus qu’un avec la nature et ses éléments, car c’est le seul moyen de survivre. Il faut respecter la nature, ses habitants et apprendre d’eux. Mes plus grandes leçons de vie me viennent des Indiens d’Amazonie et du peuple Inuit qui vit dans l’Arctique. J’ai beaucoup de respect pour les explorateurs d’avant comme Admundsen et Jacques-Yves Cousteau. Dans mon métier, au départ celui des aventures en solitaire, ce qui compte le plus, c’est la détermination ainsi qu’une force et une capacité mentale très fortes. Je trouve mon énergie tout d’abord en Dieu puis en ma famille, mon équipe rapprochée et mon cercle d’amis.»

Aujourd’hui : transmettre
«Je souhaite transmettre un maximum d’énergie à la génération des plus jeunes en les emmenant en expédition avec moi, pour leur donner l’opportunité d’explorer. Je souhaite partager avec eux mes expériences et leur montrer qu’on peut apprendre par le biais de l’exploration et grâce à cet apprentissage, prendre des mesures pour préserver les ressources naturelles de notre planète.
 
C’est le but du programme jeunes explorateurs YEP Pangaea. Ces jeunes sont de futurs adultes. Ce programme deviendra peut-être demain un projet environnemental important. J’ai une telle connaissance de la nature que j’ai peur pour le futur. Il va y avoir de plus en plus de choses à sauvegarder sur la planète, par exemple la vie.»
 
 
«Ce que je ferai plus tard ? Je ne sais pas, demain est un nouveau jour. Je vis au jour le jour. Chaque seconde et chaque minute comptent. Je suis content de ce que je fais, je ne veux rien changer. Mais il me faudrait des journées de 36 heures.»
 
 
«En conclusion, il vaut mieux essayer et échouer que de ne pas réussir à essayer. L’impossible existe jusqu’à ce que nous trouvions une façon de le rendre possible.»
 
 

picto plus Réalisations marquantes

- Expédition Amazone, 1997.
Traversée non motorisée en solitaire du continent sud-américain : départ côte Pacifique à pied - sommet du Mt Mismi - source de la rivière Amazone - descente du fleuve en hydrospeed - arrivée sur la côte Atlantique après six mois d’autonomie.
 
 
- Latitude Zéro, tour du monde sur l’Équateur 1999.
Un voyage de 18 mois : départ du Gabon (côte ouest de l’Afrique) - traversée de l’Océan Atlantique jusqu’au Brésil sur un trimaran de 28 pieds - traversée du Brésil et de l’Équateur en vélo, en canoë ou à pied - traversée de l’Océan Pacifique jusqu’en Indonésie en passant par les îles Galápagos - traversée à pied de Bornéo et Sumatra - traversée de l’Océan Indien - traversée du continent africain à pied (Congo, Gabon).
 
 
- Tour du monde sur le Cercle Arctique en solitaire 2004.
Un voyage en solitaire de deux ans et trois mois, sans moyen de transport motorisé (bateau, kayak, ski kite et marche à pied) pour un périple de 20.000km: départ Cap Nord en Norvège - Groënland - Canada - Alaska - Détroit de Béring - Sibérie russe - arrivée Cap Nord.
 
 
- Pôle Nord, de février à mars 2006 avec l’explorateur norvégien Borge Ousland.
Une première, un voyage de 60 jours à ski, sans chiens ni moyen de transport motorisé pendant la nuit arctique en tirant des pulkas : départ du Cap Artichesky en Russie - arrivée au Pôle Nord.
 
 
- Gasherbrum (Pakistan) 2007.
Sommet des Gasherbrum 1 (8035 m) et Gasherbrum 2 (8068 m) sans oxygène.
 
 
- Broad Peak (Pakistan) 2010.
 
 

picto rss Informations supplémentaires

Livres
- "Latitude Zéro" éditions XO Paris, (traduit en anglais, allemand, italien, tchèque, coréen, roumain, estonien).
 
- "Conquérant de l’impossible" (expédition arctique) éditions XO Paris, (traduit en anglais, allemand, tchèque, coréen, roumain).
 
- "À l’école du Grand Nord" éditions XO Paris.
 
- "Objectif Pôle Nord de Nuit" éditions XO Paris.
 
 
 
Films, vidéos
- "Latitude Zéro"
- "Le voyage intérieur de Mike Horn", expédition arctique
- "4 x 8000 mètres"

 
Commande DVD :
www.mikehorn.com ou info@mikehorn.com
 
 
 
Site Internet
www.mikehorn.com
www.facebook.com/PangaeaMikeHorn
www.youtube.com/user/pangaeaexpedition

picto photo Photos

picto video Vidéos

Pangaea Expedition project introduction :

 
 
Pangaea Expedition in Himalaya :

 

picto featured Mike et le Team Petzl

«L’esprit d’aventure de Petzl me soutient depuis 1998. Je suis un ambassadeur de cette marque qui offre des opportunités de rêver, mais aussi de transformer les rêves en réalité. Mes projets sont une bonne plate-forme pour communiquer les valeurs des produits Petzl.
Petzl fabrique des outils qui me permettent de faire mon travail au maximum de mes capacités. Pour moi le lien entre Petzl et les difficultés de mes aventures est évident. Au niveau où je pratique, je remets ma vie, ma sécurité dans la fiabilité du matériel. Je suis souvent sur le « fil du rasoir ». Par exemple pendant mon expédition au Pôle Nord en 2006, ma survie n’aurait pas été possible sans cette lampe frontale qui éclaire pendant trois mois à des températures incroyables.»