Cela fait 25 ans que les chemins de l'UCPA et de Petzl, se rejoignent. Malgré des métiers différents, les activités de verticalité rassemblent leurs univers. L'objectif est le même : donner envie de découvrir la nature à un maximum de personnes en leur apportant les fondamentaux techniques pour une meilleure sécurité. Les mots clés de l'UCPA comme partager, apprendre, découvrir, s'engager, se dépasser… résonnent aussi chez Petzl.

Rencontre avec des professionnels de l'UCPA pour en savoir plus sur ce partenariat historique et l'activité de deux centres de formation en France…

Centre UCPA dans le Verdon

 

 
pictoInterview de  Pierre Jézéquel, Responsable Montagne et Escalade de l'UCPA

" Qu'est ce que l'UCPA ?

L'UCPA, Union des Centres Sportifs de Plein Air, est une association de type loi 1901 qui regroupe des mouvements de jeunesses, des fédérations sportives et les pouvoirs publics. L'objectif est resté le même depuis sa création en 1965, rendre accessible aux jeunes les sports de nature.

Pourquoi un partenariat avec Petzl ?
Nous travaillons avec Petzl depuis 25 ans sur l'achat de matériel mais aussi sur des partenariats ponctuels comme l'accueil des formations "vendeurs Petzl" dans des centres UCPA ou en collaboration sur l'écriture d'un émento technique "Escalade et Alpinisme" à l'usage des stagiaires UCPA.
Ce partenariat permet de formaliser et de renforcer nos relations autour d'objectifs communs comme la formation des pratiquants, la responsabilisation, le rapport à la nature. L'UCPA, comme Petzl, s'est diversifiée depuis 25 ans, mais sans s'éloigner des activités de montagne. Pour nous, Petzl est une marque de qualité, qui a une histoire, une culture de l'activité, qui innove dans le matériel mais aussi dans la communication, avec les Petzl RocTrip ou même la musique par exemple. C'est aussi ce que l'on cherche à l'UCPA, des pratiques conviviales, facteur de plaisir et de lien social.

L'UCPA est aussi un organisme de formation pour les professionnels de la montagne… ?

Oui, l'UCPA est un organisme de formation "historique". Suivant les activités, nous faisons des formations qualifiantes ou des formations préparatoires aux formations délivrées par les CREPS ou l'ENSA. En montagne, nous proposons des formations en ski, en alpinisme, en escalade, en randonnée et en VTT."

Portrait de Pierre Jézéquel

 

pictoVoir la vidéo de l'UCPA Chamonix - L'Alpine Base Camp

 

 

Deux centres UCPA, celui de Chamonix et celui du Verdon mettent à disposition des stagiaires, le matériel Petzl nécessaire. Ces deux centres pilotes, représentant une large clientèle tous publics, sont un véritable laboratoire de pratique sportive avec un retour terrain riche et permanent.

 

pictoInterview de Jean Philippe Lacoste, directeur du centre UCPA de Chamonix

"Petzl : Quelles sont les activités proposées sur le centre de Chamonix ?

Jean-Philippe Lacoste : Alpinisme, randonnée glaciaire, escalade, canyon, via corda, via ferrata, randonnée.

Petzl : Comment est conçu un stage alpinisme UCPA ?
Jean-Philippe : Traditionnellement les stages sont construits sur une semaine. Pour l'alpinisme, la nécessité de vérifier les niveaux et connaissances de chacun passe par l'organisation d'écoles en début de stage, le reste de la semaine étant consacré aux courses en montagnes.
Sur le stage alpinisme de deux semaines, la proportion de temps consacré aux courses est beaucoup plus intéressante.
Depuis deux ans nous organisons un stage "roc'n ice" basé sur la pratique en école de rocher et glace. Ici, pas de courses ou sommets pour objectif, uniquement le plaisir et la  progression technique. Pour cet été nous avons développé son petit frère "roc'n bloc", jeux d'équilibres, bloc, slackline et moulinette.

Petzl : Pourquoi prendre un cours, suivre un stage d'escalade ou d'alpinisme payant ?
Jean-Philippe : Les stagiaires sont demandeur d'un apprentissage technique mais aussi de convivialité et d'une ambiance de découverte. Pour ceux qui ont déjà les bases techniques, c'est aussi un lieu pour rencontrer des stagiaires de même niveau, dans la même activité et avec les mêmes valeurs.

Petzl : Quelle démarche pédagogique avez-vous ? Qu'apprend un stagiaire ?

Jean-Philippe : Faire découvrir l'escalade et l'alpinisme, aider à progresser quel que soit le niveau. Tous nos stages débutent par des écoles, rocher, glace, neige afin d'aborder les bases techniques et le bon usage des équipements pour une première autonomie individuelle. Les guides UCPA n'ont pas tous les stagiaires sur leur corde, ils gèrent des cordées autonomes. Cette manière d'enseigner l'alpinisme est un vrai outil pour l'apprentissage et la responsabilisation  du premier de cordée.

Petzl : Comment conciliez-vous une découverte ludique, le plaisir et la sécurité ?

Jean-Philippe : Par l'organisation de l'activité en groupe, nous développons plus facilement l'ambiance et le côté ludique de l'activité. Dans l'organisation des séances de la semaine et dans le choix d'objectifs adaptés au niveau des groupes, nous veillons à ce que plaisir ne se transforme en galère. Enfin pour la sécurité, la concertation, la transmission de l'information, l'expertise et le matériel de qualité viennent compléter les prises de décisions des guides."

Portrait de Jean-Philippe Lacoste

 

 

 

pictoInterview de Stéphanie Sauvegrain, directrice du centre UCPA du Verdon

"Petzl : Quelles sont les activités proposées sur le centre du Verdon ?
Stéphanie : Escalade falaise, escalade grandes voies, canyon, randonnée, VTT.

Petzl : Comment est conçu un stage escalade UCPA dans le Verdon ?
Stéphanie : Tout d'abord, nous essayons d'identifier les attentes des stagiaires. Ensuite, nous combinons cela avec notre ressenti de terrain et nous assemblons les différents éléments. Les points clés sont : un bon spot, un bon moniteur, une bonne ambiance.

Petzl : Pourquoi prendre un cours, suivre un stage d'escalade payant ?
Stéphanie :
Nos stagiaires nous demandent un suivi individualisé. Ils souhaitent bénéficier des conseils de professionnels pour évoluer plus tard en autonomie.

Petzl : Comment conciliez-vous une découverte ludique, le plaisir et la sécurité ?
Stéphanie :
Par la mise en place d'exercices éducatifs pour : savoir utiliser les EPI (équipements de protection individuelle), installer un harnais, s'encorder, assurer en moulinette, assurer un premier de cordée, développer progressivement les capacités organisatrices de la sécurité en escalade, communiquer, observer, percevoir, prendre des décisions, se contrôler, savoir évaluer la situation et s'évaluer dans la situation… Nous sécurisons sans cesse la pratique des stagiaires tout en suscitant chez eux, le plaisir d'agir par des jeux de vertige, par le développement de la motricité et de l'équilibre. Et puis, il y a l'importance du groupe, facteur d'émulation et de partage d'émotions."

Portrait de Stéphanie Sauvegrain

 

 

pictoPlus d'informations