La SaintéLyon s'est déroulée dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 décembre 2012 dans des conditions particulièrement éprouvantes : l'hiver a profité de cette course mythique pour faire son arrivée. C'est donc sur un doux mais glissant manteau blanc que les 11 000 coureurs ont dû progresser tout au long de la nuit entre Saint-Etienne et Lyon. Retour sur ces moments intenses.

SaintéLyon 2012 avant le départ

 

Une motivation mise à rude épreuve

Sur les 12 000 inscrits, 11 000 prennent le départ des six formules proposées (70 km solo, 70 km solo rando, 42 km saintéxpress solo, 70 km en relais à 2, 3 ou 4). Un départ groupé à minuit, impressionnant par le nombre de coureurs relevant le défi, tous avec la lampe frontale allumée pour affronter la nuit.
Pendant la course, de nombreux participants témoignent du risque élevé de glissade et du froid glacial. Beaucoup subissent des ralentissements et n’avancent pas au rythme prévu. En effet, des "bouchons" se forment dans certaines descentes en raison de la neige. Dans ces moments difficiles, tous soulignent l'importance du soutien des proches, de la présence chaleureuse des spectateurs à toute heure de la nuit et de l'assistance apportée aux stands de ravitaillement.
Malgré cela, la motivation ne tient parfois pas le coup. On compte en effet 3 000 abandons durant l'épreuve. Ceux qui atteignent le Palais des Sports à Lyon, arrivent dans une ambiance assourdie par la neige qui tombe, puis sous les applaudissements chaleureux du public.

SaintéLyon 2012 - arrivée sous la neige

 

Vous étiez au rendez-vous et Petzl aussi !

  • Au Parc expo de Saint-Etienne : présentation de la gamme de lampes frontales Petzl et derniers conseils avant la course,
  • Le Trophée de la marque la plus innovante en 2012 est attribué à Petzl pour la lampe frontale NAO
  • A Sainte Catherine: l'assistance lampe Petzl proposait de changer les piles usagées des lampes des coureurs,
  • Sur le podium à Lyon, remise de lampes NAO aux gagnants

 

SaintéLyon 2012 - Stand PetzlLe Trophée de la marque la plus innovante en 2012 est attribué à Petzl pour la lampe frontale NAOSaintéLyon 2012 - Petzl assistance lampe

 

Résultats

Podium SaintéLyon 2012 - Emmanuel GaultBravo à tous les participants et aux gagnants !

Raid individuel Hommes (70 km)

1 : GAULT EMMANUEL, en 05:16:02 (portant une NAO)

2 : VIGUIER PIERRE-LAURENT, en 05:22:32

3 : CHARTOIRE FABIEN, en 05:29:08

Raid individuel Femmes (70 km)

1 : DUBOIS CATHERINE, en 07:13:24

2 : CLERET LILIANE, en 07:22:02

3 : AUSTRUI ANNE-SOPHIE, en 07:34:23

 

 

 

La SaintéLyon en images !

 

 

Interview : rencontre avec Mathieu, un participant de la SaintéLyon 70 km solo.

portrait de Mathieu CouilletMathieu Couillet, 31 ans, vit à côté de Macon

Avant la course :

Petzl : "Est-ce que c'est ta 1ère SaintéLyon ?
"

Mathieu : "Oui, c'est ma première SaintéLyon et c'est mon tout premier grand raid."

Petzl : "Tu cours depuis combien de temps ?"
Mathieu : "Cela fait 4 ans que j'ai commencé le triathlon et c'est la première année que je m'entraine à faire de longues distances."

Petzl : "Comment t'es-tu entrainé ?
"
Mathieu : "J'ai commencé il y a trois mois. J'ai augmenté tout doucement mon temps de course à pieds, j'ai fait un peu de fractionné et des sorties plus longues. Je me suis entrainé de nuit, en altitude et dans la neige aussi. J'ai été bien inspiré !"

Petzl : "A quel genre d'expérience t'attends-tu ce soir ?
"
Mathieu : "Je m'attends à une course difficile, à avoir froid et mal, car je me suis entrainé avec des blessures. Je peux au moins marcher, mais j'espère que je vais pouvoir courir les 70 km !"

Petzl : "Pourquoi cours-tu ? Quelles sont les motivations qui te poussent à te dépasser ainsi ?"
Mathieu : "J'ai commencé à courir pour accompagner des amis qui avaient créé un petit groupe pour faire des sorties le dimanche matin.
Ce qui m'a d'abord plu c'est l'aspect convivial et confraternel des sorties en groupe et puis la liberté : tu peux courir n'importe où, adapter ton parcours à l'humeur du jour : de la bosse, du plat, long, court... Et petit à petit, chacun a commencé à se fixer des objectifs de façon à pousser un peu plus à chaque fois ses limites.
Je me suis pris au jeu. Ce qui me plaît maintenant c'est le dépassement de soi ! Mettre l'objectif toujours un peu plus haut."

Impressions de Mathieu à l'arrivée, après 10h39 de course
 :
Mes impressions à l’arrivée sont mitigées. C’est un mélange de déception (je m’étais fixé un objectif de 9h et je termine en 10h39) mais aussi de souffrance, de joie et de fierté. Mon corps a beaucoup souffert et mon mental aussi.

En effet, pendant 4h, j’ai réalisé la course que je souhaitais faire malgré le froid, la neige et les "embouteillages" entre "l’hôpital" et "le chatelard". Et puis il y’a eu cette foutue chute sur le genou dans le "bois d’Arfeuille", une véritable patinoire avec 15% de pente. C’est à ce moment que la galère a commencé. J’ai encore pu courir en boitillant jusqu’au ravitaillement de "Chaussan sur saint genou", mais l’arrêt a été fatal à mon genou. À partir du 40ème kilomètre je n’ai plus pu courir. S’en est suivi une longue et atroce randonnée, en marchant (le plus vite possible), à lutter contre la douleur de mon genou, les crampes et surtout l’envie d’abandonner. Je dois dire que pendant les 30 derniers kilomètres, les spectateurs perdus dans la forêt, les autres coureurs qui partageaient la même galère et les encouragements de ma famille m’ont poussé au-delà de mes limites.

Je pensais que j’étais prêt à faire un trail de 70 km : la SaintéLyon m’a donné une bonne leçon d’humilité. Malgré les douleurs qui me paralysent les jambes à l’arrivée j’envisage de reprendre un dossard et de descendre sous la barre des 9h.

Un grand merci à mes filles, ma femme et à mes amis pour leur soutien avant, pendant et après la course.
"I’ll be back" !

 

+Plus d’informations

  • Le site officiel SaintéLyon
  • La lampe frontale NAO
  • Les SaintéLyon précédentes racontées par Petzl :

- SaintéLyon 2011 : Reine des courses nocturnes - 06-12-2011

- Saintélyon 2010 : nuit blanche, chemins de neige et routes verglacées - 07-12-2010

- SaintéLyon: passion et magie du trail - 10-12-2009

 

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <hr> <br> <img> <object> <embed> <h1> <h2> <h3> <h4> <h5> <h6> <p> <span> <b> <i> <u>

Plus d'informations sur les options de formatage