A propos du dry-tooling

QUARK en levierDry-tooling VS terrain d'aventure:

La pratique actuelle du dry-tooling sollicite fortement le matériel, et en particulier les piolets :
Verrouillage horizontal de la lame, utilisation comme levier sur prise inversée, chute des engins au sol, etc…
Toutes ces contraintes peuvent provoquer des ruptures internes non apparentes, altérant la résistance du piolet.



Les piolets de dry-tooling doivent donc être réservés à cette pratique, et bénéficier d'une attention particulière: vérifiez l'intégrité de tous les éléments du piolet, de la lame à la poignée, avant chaque sortie.

Surtout, ne partez pas en terrain d'aventure (course en montagne, cascade) avec du matériel utilisé en dry-tooling. La fatigue occasionnée par les efforts que nous venons d'évoquer pourrait entraîner la rupture d'un de vos engins alors que vous progressez sur protections aléatoires, ou dans une ligne de plusieurs longueurs.