News - Petzl Métier de passion : cordiste
Communauté Actus Métier de passion : cordiste

Métier de passion : cordiste

Les cordistes sont des experts de la hauteur, véritables professionnels du vide, des accès difficiles et espaces confinés. Ils doivent maîtriser parfaitement les techniques d'accès et de déplacement sur cordes. Plusieurs formations leur sont consacrées dont en France le CQP (Certificat de Qualification Professionnelle ouvrier cordiste). Les cordistes du monde entier, contribuent en permanence à l'élaboration de techniques innovantes de progression et de protection antichute. Leur savoir-faire de cordiste (formation, diplômes, expérience) ne servirait à rien sans de réelles compétences dans les métiers traditionnels (maçonnerie, plomberie, soudure, peinture, vitrerie…).

14 Juin 2013

Accès sur corde et espaces confinés

job rope access job rope accessjob rope access

 
 

Entretien avec François Ranise, directeur et créateur de PROFIL, entreprise de travaux en hauteur à Marseille (France)

job rope access

"Déjà cordiste depuis quelques années, j'ai créé PROFIL en 1993, en envisageant de travailler avec une ou deux personnes au maximum. L'évolution du marché m'a amené à développer l'activité et à construire ensuite une stratégie d'entreprise. Le choix d'une performance durable de l'entreprise m'a entrainé vers un management équilibré des salariés et une gestion aigüe de la sécurité.
 
Spécialisé initialement dans le bâtiment urbain, nous nous sommes ouvert à l'industrie dont les exigences de la certification MASE (Manuel d'Amélioration Sécurité des entreprises) nous ont permis de nous structurer. L'industrie est un milieu où les situations de travail sur cordes sont les plus variées mais aussi les plus exigeantes. La réponse doit être rapide, efficace et sûre. Par exemple, en 1997, il a fallu répondre à la demande d'un client pour nettoyer l'intérieur d'une chaudière d'une hauteur de 90m avec des accumulations de scories chargées de chaux. Nous avons mobilisé tous les salariés de l'entreprise, répartis en poste de jour et de nuit, acquis de nouveaux équipements tels que des masques auto-ventilés pour l'ensemble des intervenants. Dans ces moments où sécurité et efficacité deviennent les maîtres mots, la cohésion et l'identité de l'entreprise se construisent. Les équipes se soudent, les retours d'expérience peuvent être réinvestis.
Nous gérons aujourd'hui des chantiers de forte intensité, comme récemment la réfection complète d'une torchère de 145m de haut sur Martigues. Cela représente pour l'entreprise, un arrêt de la production sur trois semaines et pour nous, plus de 2000 heures de travail (remise en peinture époxy, réfection des passerelles et crinolines, changement des tuyauteries, haubans et nez de torche, réfection du système de balisage lumineux, contrôle des soudures).
Nous nous sommes développés également sur des chantiers de grande envergure, comme la restructuration d'éclats bétons sur l'ensemble du patrimoine d'un bailleur social (10 000 mètres linéaires sur 18 mois) ou encore la construction d'une passerelle métallique de 13 tonnes au fond des gorges du Verdon (Provence, France)."

 

Le choix du travail sur corde ?

job rope access

"Face à une demande de travaux, le choix de la corde comme moyen d'accès est déterminé après une analyse des risques permettant de choisir le moyen d'accès le plus sûr. Un projet de chantier passe ensuite par une transposition des tâches en milieu vertical, une organisation précise des différentes phases et rôles de chacun, une gestion des problématiques spécifiques en milieu vertical comme l'acheminement du matériel ou l'utilisation d'outils en toute sécurité. Ces situations différentes sur les postes de travail, suivant les types de chantiers, amènent des spécialisations pour les équipes, des pratiques spécifiques sur cordes et sur l'utilisation des matériels.
À ce jour, chez PROFIL, plus de 50 cordistes répartis en équipes interviennent sur les chantiers aussi bien en industrie, bâtiment urbain et confortement de falaises, selon leur spécialité."


 

Formation et esprit d'équipe

Chaque cordiste est d'abord responsable de sa propre sécurité mais porte aussi un regard sur celle des autres. À partir de 1996, nous  avons envoyé les cordistes en formation CQP. En 2008, nous avons fait le choix, en conformité avec la certification Qualibat 1452 Travaux sur cordes, d'avoir sur nos chantiers uniquement des cordistes titulaires d'un CQP (ou CATC), dont 50% de niveau 2. Au-delà du respect de l'impératif de certification, c'est la garantie d'un référentiel de sécurité commun sur cordes. La formation représente 5% de la masse salariale chez PROFIL. C'est un vrai choix de management qui permet à l'entreprise d'avancer, de s'adapter à la demande des marchés et de proposer de nouveaux services, mais aussi à chacun de progresser et gagner en compétence et en employabilité."


 

Au-delà d'un métier, une fierté !

Antoine Quidoz - HYDROKARST Champion de France Cordiste 2013Yohann Garcia - PROFIL  Champion de France Cordiste 2012Championnat de France des Cordistes 2013

Une équipe de cordistes de PROFIL participe aux championnats de France des cordistes. Ils vivent cet événement comme un moment de rencontre avec le reste de la profession, la reconnaissance d'un métier à l'identité forte, mais aussi comme un challenge qui est l'aboutissement d'une période d'entraînement spécifique. C'est aussi une motivation de porter les couleurs de son entreprise. Lorsqu'en 2012, Yohann Garcia est devenu champion de France, il y avait autant de cordistes compétiteurs que de supporteurs venus de Marseille. Au-delà des participants, l'ensemble des salariés suit les résultats avec intérêt.


 

Portrait de Saïd El Haddaoui, cordiste

Said El Haddaoui

Saïd est le plus ancien salarié de PROFIL. Il a commencé à travailler au sein de l'entreprise il y a 17 ans. Il démarre par de la maçonnerie au sol : il prépare les matériaux, les outils et les gâchées avant de les faire passer à François Ranise qui travaille en hauteur sur les cordes. Son sens de l'organisation et du suivi, l'aide à accompagner PROFIL dans  son développement. Il prend en charge la gestion du magasin de l'entreprise, la préparation et le suivi du matériel, l'achat des fournitures pour les chantiers et l'organisation. Mais son envie de travailler dehors est plus forte que tout. Pour faire ses preuves sur corde, il commence par s'inscrire dans un club de spéléo et pratique cette activité tous les week-ends. Au bout d'un moment, sa capacité à évoluer sur les cordes ne fait plus aucun doute et il peut enfin entrer en formation CQP. Une fois le diplôme obtenu, il intègre l'équipe de cordistes. Maintenant, il occupe un poste de chef de chantier en travaux urbains sur corde. Un homme heureux qui apprécie d'être à l'extérieur et le plus souvent possible face à la mer.

"Son envie de travailler dehors est plus forte que tout !"


 

Entretien avec Sandrine Baudoin, une des rares femmes cordistes en France

Sandrine Baudoin, PROFIL © Lafouche"La règle est de ne rien laisser au hasard"

"Je suis cordiste depuis trois ans chez PROFIL.  Depuis mon enfance, j'ai toujours aimé être suspendue dans le vide. Mes passions de jeunesse sont restées l'escalade, la randonnée et la musique. Après mes études en environnement, j'ai réaffirmé mon objectif de vie : être dehors et me dépenser physiquement. Ma motivation première est de ne pas travailler dans un bureau, assise derrière un ordinateur avec une quinzaine de femmes à côté, donc je travaille avec des hommes et dehors. Le plein air pour moi est associé à une certaine recherche du vrai, même l'hiver. J'aime le travail manuel et l'efficacité que mon métier m'impose. J'aime apprendre tous les jours quelque chose de nouveau dans le bâtiment, de nouvelles astuces dans le domaine de la corde. Chaque chantier est différent."


 

PROFIL - VILLA MEDITERANEE - Région Provence Alpes Côte d'Azur - Marseille - Architecte : BOERI Studio - Milano © Lafouche


 

Exemples de chantiers

Chantier de protection - École primaire St Georges à Marseille – Avril 2013

PROFIL © LafouchePROFIL © Lafouche

Pose de filets antichute dans une copropriété suite à un risque de chute de garde-corps sur la façade d'un immeuble d'une hauteur de 60 mètres et d'une longueur de 50 mètres. Le client est le Syndic de la copropriété. La façade Sud-Ouest de l'immeuble est en mauvais état. Le béton est rongé par l'air marin, des plaques se détachent et menacent de tomber sur la cours de l'école en contre-bas. En attendant un ravalement complet, il faut impérativement sécuriser la façade par un filet de protection antichute. Les laies de ce filet sont attachées sur des câbles eux-mêmes ancrés en profondeur sur la façade. Le travail consiste à la pose des ancrages et des câbles puis au  levage et à la mise en place du filet. La communication a été délicate avec les copropriétaires qui doivent payer ces travaux et qui se retrouvent avec une vue masquée depuis leur balcon. Le chantier emploie cinq cordistes. Ce matin, seuls Saïd et Eric sont sur place car le reste de l'équipe est parti en urgence sur le nettoyage des vitres de la Villa Méditerranée (Programme Marseille 2013).

 

 

Chantier de nettoyage - Villa Méditerranée de Marseille (France), Avril 2013

PROFIL - VILLA MEDITERANEE - Région Provence Alpes Côte d'Azur - Marseille - Architecte : BOERI Studio - Milano © Lafouche

Le bâtiment Villa Méditerranée se situe au niveau de la mer. Son architecture comporte un impressionnant surplomb situé au-dessus d'une fosse d'eau de mer. À quelques jours de l'inauguration, il est de bon ton de nettoyer les vitres extérieures. Une équipe de trois cordistes part sur cette mission : Sandrine, Fred et Alain. De temps à autres, ce type de travaux apporte un "changement d'air" aux cordistes. Le nettoyage des vitres est un domaine particulier et il y a une véritable technique de maniement de l'éponge et de la raclette pour obtenir un résultat impeccable. Travailler sur des bâtiments d'ampleur au design impressionnant est une satisfaction pour le cordiste. Une fois sur le toit du bâtiment, Fred s'attaque aux grandes verticales des vitres du pignon Sud, Sandrine et Alain s'occupent de la partie la plus à l'ouest de la façade, directement au-dessus de la fosse d'eau de mer. Sur le pourtour du toit, une ligne de vie et des plots sont utilisés pour attacher les cordes. Une fois la travée de vitre nettoyée, il faut remonter car la descente est impossible. L'organisation des ancrages est le point clé pour éviter de perdre du temps dans la réinstallation des cordes.

 

 

En savoir plus

Le petit mémento du cordiste - Sakti CANO & Antoine HEILSites web :

www.profil-acro.com
www.sfeth.com
www.cqpcordiste.fr
www.syfforha.fr
www.synamap.fr
 

 

 

 

Le petit Memento du cordiste

2 Commentaires

Bouyer Quentin le 25/09/2014

bonjour, Je suis âgé de 17 et demie, et je suis actuellement en CAP menuiserie 2ème année. Je pratique l'escalade depuis l'âge de 5 ans et suis passionné. J'aimerais pouvoir dans mon futur métier continuer de grimper. Je vais très souvent sur des sites d'escalade en grandes voies. Pouvez vous m'indiquer si vous avez des cycles de formation de cordiste chez Petzl pour l'an prochain. Je suis tout a fait prêt à quitter ma région du Maine et Loire pour ce métier. Quels sont les modalités et les critères de sélections pour intégrer cette formation. Vous remerciant par avance Quentin Bouyer

Répondre
Petzl le 18/11/2014

Bonjour Quentin, merci pour votre message. Nous vous répondons par email.

Répondre
Lire la suite

Votre email ne sera pas visible par les internautes

News associées