Au cours du week-end du 12 au 13 Janvier 2013, les équipes promotion et les grimpeurs du Petzl Team se sont mobilisés sur plusieurs évènements autour de la planète. Citons en particulier l'Ice Climbing Ecrins dans les Hautes-Alpes en France, la compétition de Ouray dans le Colorado, la coupe du monde d'escalade sur glace en Corée et le championnat du monde jeune à Saas Grund en Suisse.

 

Ice Climbing Ecrins, France

 

 

La 23ème édition du rassemblement Ice Climbing Ecrins s'est tenue du 10 au 13 janvier, dans les Hautes-Alpes. Parmi les 250 participants, une solide délégation de falaisistes du Team Petzl répond à l'appel, tous impatients de découvrir ce qu'est la cascade de glace et le dry tooling. Lors de la finale en nocturne, Nina Caprez prend la deuxième place de la compétition. Le Slovène Luka Lindic spécialiste du mixte s'octroie la troisième place.

  • Résultats Dry- Hommes
    1. Koren DEJAN
    2. Jessy PIVIER
    3. Luka Lindic - Petzl Team

     

  • Résultats Dry – Femmes
    1. Stephanie MOREAU
    2. Nina CAPREZ - Petzl Team
    3. Marjorie JUAREZ

 

Les résultats complets : www.ice-climbing-ecrins.com

Le topo du secteur dry par Fred Degoulet
 
Présentation de Nina Caprez dans la rubrique du Team Petzl

 

 

A cette occasion, nous avons pu interviewer Enzo Oddo dont ce fut la première expérience d'escalade sur Glace.

Petzl : Avais-tu déjà pratiqué la cascade de glace ?
Enzo : Non! C'etait la toute première fois.

Petzl : Qu'est ce qui t'a donné idée de venir à l'Ice Climbing Ecrins ?
Enzo : Une partie du Petzl Team escalade faisait le déplacement, c'était l'occasion parfaite pour essayer.

Petzl : Alors, quelles sont tes premières impressions ? 
Enzo : Génial !!! J'ai bien aimé grimper sur la glace avec les piolets et les crampons, l'eau gelée est une matière démente. J'ai moins aimé le dry-tooling, c'est très physique. C'est rigolo d'agripper une toute petite prise avec le bout la lame du piolet. C'est un bon entraînement pour le mixte, mais pour moi ce n'est pas une finalité.

Petzl : Sur la glace comment as-tu adapté ton savoir-faire de grimpeur de rocher ?
Enzo : Je me suis retrouvé dans la position du débutant ! J'ai vite trouvé le geste de frappe, mais pas la lecture de la glace, ni la gestion du relâchement.

Petzl : tu as attaqué directement en tête, ça fait quoi de devoir placer une broche avec une seule main ? 
Enzo :  Il faut déjà trouver où la mettre et ne pas la faire tomber avant de l'avoir vissée. Je me suis mis un peu au taquet, c'est difficile d'anticiper où placer la broche et faire deux mouvements de plus pour la visser à hauteur de taille en étant bras tendu. Je me suis souvent retrouvé à placer ma broche "à bras carré". 

Petzl : As-tu confiance dans les ancrages des piolets et des crampons ? 
Enzo : En tout cas, plus en glace qu'en dry ! Mais bon, sur une des voies j'ai pas assez frappé la glace, du coup, au moment où je plaçais la première broche mon piolet à ripé et je me suis retrouvé deux mètres plus bas, dans le ruisseau. Même pas mal !

Petzl : As-tu d'autres projets ? 
Enzo : Avec Marcos Costa, on va se faire encore plusieurs journées de glace dans le coin pour prendre le coup. Après, j'aimerais bien aller faire des goulottes en montagne, mais ça c'est une autre histoire.

 

Nous avons également rencontré Marcos Costa, grimpeur du Team Petzl, d'origine brésilienne, qui en fait réside en Chine.

Petzl : Est-ce la première fois que tu viens faire de la glace dans les Ecrins ?
Marcos : Oui, et c'est aussi mon premier voyage en Europe.

Petzl : Où pratiques-tu la cascade ?
Marcos : En tous cas, pas dans mon pays d'origine : il n'y a pas de glace au Brésil ! En ce moment, je réside en Chine et je vais régulièrement dans la province du Sichuan.

Petzl : Y a t-il une différence entre la glace en France et la glace chinoise ?
Marcos : Aucune, c'est de l'eau gelée ! En Chine, l'accès est un peu plus compliqué : les cascades du Sichuan sont à 7 heures de route d'une ville, dans une région bien isolée. Il y a tous types de cascades : du tube d'une longueur, jusqu'aux goulottes de 800 mètres.

Petzl : Est-ce qu'il y a beaucoup de glaciairistes chinois ?
Marcos : Pas vraiment, lors de mon premier voyage là-bas j'ai rencontré seulement deux ou trois grimpeurs de glace. Maintenant, ils sont un peu plus nombreux mais ce n'est pas la foule. Ils ne font que de la glace classique, il n'y a pas de voies en dry. J'ai essayé cela aujourd'hui, c'est beaucoup plus physique que ce que je pensais. Les mouvements sont très intéressants et c'est aussi un bon moyen de garder la forme en hiver. 

Petzl : Les chinois font-ils des rassemblements de cascade de glace ?
Marcos : En Janvier dernier, je suis allé sur un rassemblement mais c'était complètement différent : il n'y avait pas de matériel à essayer, pas d'atelier, juste des grimpeurs. Ce serait intéressant que ce genre de manifestation se développe en Chine.

Petzl : Tu restes combien de temps dans les Alpes ?
Marcos : J'ai prévu un gros mois de cascade et goulotte.

 

 

Ouray Ice Festival, USA

 

Au même moment dans le Colorado (USA), s'est déroulé le Ouray Ice Festival avec la présence de Gordon McArthur, Jeff Mercier, Marianne Vandersteen, Emily Harrington, Simon Duvernay et Caroline George. La particularité de cet évènement est le canyon où un ruissellement artificiel d'eau permet d'obtenir de grosses quantités de glace. Pendant le festival se tient chaque année une compétition de mixte, les voies sont naturelles au début avec du rocher et de la glace, puis le haut est rallongé par une structure spécifique. A ce petit jeu c'est Simon Duvernay qui remporte l'épreuve devant Jeff Mercier et Gordon finit cinquième. Chez les femmes, Marianne Vandersteen prend la deuxième place devant Emily Harrington.

Quelques questions posées à Marianne Vandersteen :

Petzl : Pourquoi as-tu choisi de venir à Ouray ?
Marianne : Je suis venue aux USA en Octobre pour participer à l'Alpine Mentor Program avec Steve House. C'est là que j'ai entendu parler du Ouray Ice Festival, mais je n'étais pas du tout sûre de venir. Finalement le choix a été facile à faire, entre 10 jours de grimpe dans le colorado et une semaine de voyage pour deux jours seulement de grimpe à la coupe du monde d'escalade sur Glace en Corée du Sud. J'ai bien sûr choisi Ouray.

Petzl : Bravo pour ton résultat, tu es arrivée bien entraînée pour terminer deuxième ?
Marianne : Avant la compétition, j'avais bien remarqué que j'avais une meilleure forme physique que l'an passé. Je réussissais facilement les M10 et M11 à vue, sans être fatiguée. Finalement, avec Ines Papert nous avons été départagées au temps sur la même prise. Voilà, elle a grimpé plus vite que moi et remporte l'épreuve. Au cours de mon séjour ici j'ai pu enchaîner à vue toutes les voies de compétition des années précédentes et j'ai pu aussi faire la classique en glace "Highway to Hell". Pour moi l'escalade est bien plus qu'une passion et je m'y suis investie à fond depuis un an et demi. A côté, je travaille comme formatrice aux travaux en hauteur pour le distributeur de Petzl au Benelux. Cela me donne beaucoup de liberté sur mon emploi du temps et je tiens à les remercier.

 News en anglais, diaporama sur www.petzl.com 

 Vidéo de la finale de Simon Duvernay par Roc And Ice 

 

 

Championnat du monde jeunes

 

Au Championnat du monde jeunes d'escalade sur Glace à Saas Grund, Octave Garbolino membre de la Sélection Nationale Jeunes Cascade de Glace de la FFCAM   prend la deuxième place.

News complète à lire sur www.ffcam.fr

 

 

Coupe du Monde Séniors en Corée

Dennis Van Hoek s'est retrouvé être le seul européen de l'Ouest à se presenter à l'epreuve, il finit 14ème. A suivre du 18 au 19 Janvier, la deuxième étape de la coupe du monde à Saas Fee avec la participation de nombreux athlètes du team Petzl dont : Gordon Mac Arthur, Marianne Vandersteen, Dennis Van Hoek, Octave Garbolino, Andy Turner... 

Résultats et live streaming : www.theuiaa.org

 

 

Les produits utilisés pour la cascade de glace