Depuis sa création il y a dix ans, le concept du Petzl RocTrip a toujours été de réaliser une action bénéfique pour la communauté des grimpeurs. Un travail effectué avec l'aide des équipeurs que nous tenons à remercier particulièrement.
 
Déjà, lors des éditions précédentes, Petzl avait fourni un soutien financier et matériel pour :

  • trouver des solutions aux problématiques d'accès et de protection des sites (les Gunks, Bishop, Squamish, Red River Gorge, Zillertal),
  • ouvrir de nouvelles voies de tous les niveaux (Kalymnos, Millau, Mexique),
  • le re-équipement.

L'édition 2011, qui a eu lieu en Chine dans la vallée de Gétû Hé, représente l'effort le plus important jamais fourni. C'est tout simplement un nouveau site de 250 longueurs qui a été ouvert à cette occasion.
 
Tout cela n'aurait pas été possible sans le travail des ouvreurs. En deux vagues de trois semaines, cette solide équipe a pu selon leur instinct et leur expérience, imaginer et créer tous ces nouveaux itinéraires. Le travail pouvait aller d'une journée facile à Fish Crag pour placer des points d'ancrages sur un rocher parfait avec quasi aucun nettoyage, jusqu'à un combat de rue dans le vide des voûtes déversantes et parsemées de concrétions calcaires de la Grande Arche. Nous tenons à remercier chaleureusement l'ensemble des volontaires qui ont effectué cette mission. Sans eux il n'y aurait pas eu de Petzl RocTrip China !
 

photo group

 

A côté de tous ces ouvreurs, il y avait les athlètes stars du team Petzl, comme Dani Andrada, Arnaud Petit et Stéphanie Bodet, ou encore Mike Fuselier. Durant ce voyage consacré à l'équipement, il ont tous été aidés par une solide délégation de volontaires (chinois), tous motivés par la découverte de nouvelles lignes. Nous cherchions des voies pour tous niveaux, même pour des grimpeurs débutants. Généralement, les voies faciles sont placées sur des murs penchés et non pas verticaux, ce qui rend l'équipement beaucoup plus fastidieux en raison de la forte végétation que sur des murs dévesants. L'équipement des voies faciles est donc -paradoxalement- plus difficile que l'équipement de voies dures.

Enfin, l'un des premiers explorateurs du site Olivier Balma, a entrainé une solide équipe de grimpeurs chinois (du CMDI) pour équiper des voies. Durant ce voyage d'équipement, nous avons également accueilli des visiteurs inattendus, comme Marcos Costa, un grimpeur brésilien qui avait en entendu parler. En mars dernier, il s'est rendu dans la vallée avant nous, et a commencé de son propre gré, à équiper "Ni Hao Wokipa", une des plus belles grandes voies de la Grande Arche...
 

 

La galerie des équipeurs, par Guillaume Vallot

 
 

Nouvelle version du topo disponible

Le topo a été mis à jour après le Petzl RocTrip, et les cotations ont été revues d'après les retours des participants.   >> Téléchargez le topo (pdf, 16 Mo)

 

 

 Piton d'or pour Dani Andrada

Cette année, un des "Golden Pitons" du magasine Climbing, a été remis à Dani Andrada pour sa voie extraordinaire "Corazon de Ensueno". Huit longeurs dans un calcaire déversant qui traversent et sortent tout en haut de la Grand Arche de Gétù. Cette voie était un projet inimaginable, et cela a pris à Dani onze jours d'efforts intenses pour l'équiper. Il a alors pu enchaîner la totalité des longueurs, lors du Petzl RocTrip à la Grande Arche, devant des centaines de spectateurs étrangers et chinois.

Lire le Golden Piton de Dani dans Climbing Magazine (en anglais)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Comments

Post new comment

The content of this field is kept private and will not be shown publicly.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <hr> <br> <img> <object> <embed> <h1> <h2> <h3> <h4> <h5> <h6> <p> <span> <b> <i> <u>

More information about formatting options