Évacuation des remontées mécaniques © Arnaud Childeric Évacuation des remontées mécaniques © Arnaud Childeric

Évacuation remontées mécaniques

En cas de défaillance d’une installation de remontée mécanique, le responsable d’exploitation doit évacuer les passagers conformément au plan d’évacuation. Ce document indique précisément comment doivent être exécutées toutes les opérations et quels sont les moyens humains et matériels à mettre en oeuvre. La plupart du temps, ces opérations sont conduites par le personnel d’exploitation. La durée prévisionnelle maximale autorisée pour évacuer tous les passagers est de 3h30 au maximum (de l’immobilisation de l’installation jusqu’à l’évacuation du dernier passager). Cette durée peut être réduite et adaptée à la situation selon les conditions météo, le type d’installation, etc. En cas de difficultés, l’exploitant peut faire appel aux secours organisés (secours en montagne, sécurité civile, etc.). L’évacuation d’une remontée mécanique requiert l’utilisation de techniques spécifiques de déplacement sur câble. Pour une efficacité maximale, ces opérations sont menées simultanément par plusieurs équipes autonomes, généralement composées de deux personnes (une en suspension sur le câble pour évacuer les passagers et l’autre au sol pour réceptionner le passager et guider le déplacement de son collègue). Le succès des opérations est très largement conditionné par la formation et l’entraînement du personnel d’exploitation (au moins une fois par an).