Difficile de résister à l’appel des grands murs du Yosemite et de ses voies mythiques dont les noms résonnent dans nos têtes…
Afin de se mettre dans le bain en douceur et de ne pas brutaliser un genou quasi tout neuf, nous avons choisi, dans un premier temps, de faire des voies « à la journée », avec des sacs d’un poids, disons, « raisonnable ».


Notre premier regard s’est donc tourné vers la «South Face » de Washington Column. C’est un des big wall les plus abordables de la Vallée, et pour cause, la «South Face », (cotée C1 5.8) ne fait que 10 longueurs même si la voie demande en général 2 jours pour être gravie.
Sans être des grimpeurs de fissure ni de big wall très expérimentés, nous voulions faire cette voie en une journée. Pas de sacs à hisser, moins de matériel ni de vivres à porter… Chose envisagée, chose faite et cela n’a rien d’un exploit.

Pour les amateurs qui veulent en savoir un peu plus, je vous suggère le lien suivant :
http://www.supertopo.com/rock_climbing/Yosemite_Valley_Washington_Column_South_Face


Et pour compléter, quelques moments de cette ascension en images…

Photos Gunnar Jeannette

Petite remontée aux jumars aux premières lueurs du jour sur Washington Column
En arrière plan, de l’autre cote de la vallée, les dalles de Glacier Point

Echange de leader, c'est à mon tour de prendre la tête, un petit toit et deux étriers, merci l’artif…

Relais à l'étroit dans une cheminée, large sourire pour Gunnar dont c'est le premier "Big Wall"

Après la « South Face » sur Washington Colum, c’est vers Lost Arrow Spire que nous avons jeté notre dévolu. Ce big wall qui finit en forme de « flèche » se trouve à gauche de la puissante cascade appelée « Yosemite Fall ». La voie directe de Lost Arrow se compose de 16 longueurs d’escalade peu conventionnelle et demande un certain niveau, que ce soit en libre ou en artif.

En ce qui nous concerne, nous n’avons pas gravi the Lost Arrow Spire Direct, mais uniquement the Lost Arrow Tip et cela pour plusieurs raisons somme tout assez simples. L’approche d’abord. Plutôt longue et délicate avec des sacs chargés pour trois jours de grimpe n’était pas envisageable pour moi. La météo ensuite. Devenue assez capricieuse, le temps était a l’orage depuis quelques jours. (Nous avions d’ailleurs déjà du battre en retraite sous l’orage quelques jours auparavant). Le timing enfin, l’un devant décoller pour Seattle, l’autre pour l’Allemagne, devenait de plus en serré, justement a cause de cette météo..
Entre rien ou the Lost Arrow Tip, nous avons choisi le Tip et… that was really fun !

Partis la veille au soir, nous voulions bivouaquer a mi-chemin des trois heures d’approche, cacher les duvets et repartir léger dès la première heure le lendemain matin.
A trois heures du matin une sensation de mouvement à mes pieds suivit instantanément des cris de Matt qui hurlait a plein poumons me sortent de mon sommeil. Un ours vient de voler un de nos sacs, celui-là même qui contient nos vivres, notre rack complet et l’une de nos cordes. Merde !
Après une petite heure à brasser avec les frontales dans les buissons et la pente, Matt remet la main sur notre bien. Tout notre matériel s’y trouve et en parfait état. Seul notre sac de vivre a été « découpé » et vidé de son contenu. Mais quand je dis vidé, j’entends par là que l’ours a déjà tout ingurgité. Il ne reste que les papiers d’emballage vides, dispersés autour du sac…
Impossible de se rendormir suite à cet événement, nous plions le bivouac et reprenons notre marche. Au sommet, un vent glacial nous saisit et le soleil n’est pas près de balayer le Tip… Frigorifiés, nous cherchons un coin au soleil pour nous réchauffer. Nous sommes tellement fatigués de notre courte nuit que nous nous rendormons tous les trois à même le sol, baignés par les premiers rayons du jour.
La suite est plus classique mais presque plus forte en émotions : d’abord le rappel pour atteindre le « notch » et ensuite la grimpe. Nous faisons chacun une longueur en tête d’une belle escalade très aérienne…
Ainsi, après quelques rebondissements, Matt, Gunnar et moi-même étions sur ce sommet exceptionnel, heureux d’avoir partagés cette aventure et d’être là, à cet instant…


Photos Gunnar Jeannette

Vue plongeante sur Lost Arrow Tip, les chutes du Yosemite et en fond la verte Vallée du Yosemite...

Matt et moi au dernier relais avant le sommet

Matt s'offre la dernière longueur, de plus en plus effilée...

Petit rappel et remontée aux Jumars sur notre seconde corde restée fixée de l'autre coté afin de pouvoir rentrer…

Matt, Gunnar et moi-même, vraiment heureux d’avoir partagé ce sommet unique

Infos sur le lien ci-dessous :
http://www.supertopo.com/rock_climbing/Yosemite_Valley_Lost_Arrow_Spire_Lost_Arrow_Spire_Tip