Aller à Gétû est un voyage au bout du monde, au cœur de la Chine, jusqu'au bout de la route et du temps. Ci-dessous un complément d'information pour préparer son voyage
 


Formalités Administratives :
 
Avant le départ, il est obligatoire d'obtenir un visa de tourisme. S'adresser à l'ambassade de Chine de votre pays pour connaître avec précisions les documents à fournir. Par exemple, les détails du billet d'avion doivent apparaître dans le dossier du visa, ce qui implique d'avoir son billet d'avion avant de faire sa demande de visa. Également, chaque participant inscrit doit joindre une "invitation" au dossier du visa. Ce document d'invitation prendra la forme d'une réservation d'hôtel et sera envoyée par courriel au participant après son inscription. Celui-ci aura la tâche de l'imprimer EN COULEUR et de la joindre à son dossier de demande de visa. 
Prévoir au minimum trois semaines, ou passer par une agence de visas.
 
Visas Express - 54 rue de l'Ouest, BP 48 - 75661 Paris Cedex 14
Tél. : 01 44 10 72 72 - Fax : 01 44 10 72 73
 



Argent :
 
Le plus pratique est de changer de l'argent liquide, ou de faire un retrait par carte, à l'aéroport et dans les banques de Guiyang (capitale régionale de la province du Guizhou). À Ziyun (ultime bourgade avant la vallée de Gétû) se trouve le distributeur de la dernière chance.

1 yuan chinois = 0,10 euros

1 yuan chinois = 0,15 dollars us


Préférer les petites coupures, faites attention au change sauvage, beaucoup de fausse monnaie circule. Faire aussi attention à la monnaie rendue, on récupère des faux et même - sans le faire exprès - des billets du Vietnam dont la valeur est de un dixième leur valeur en Yuan !!!

Pour connaître les billets : yuan 
 
 
 
 

Le voyage à Gétû :
 
De la maison à  Guiyang
Le voyage prendra environ deux jours, d'abord avec un vol international jusqu'à Pékin ou Shanghai (récupération des bagages, douanes et formalités d'entrée sur le territoire), puis par un vol intérieur pour Guiyang capitale de la province du Guizhou.

Éviter les vols avec des correspondances courtes aux escales. En cas de perte des bagages, leur récupération sera des plus problématiques, voire incertaine une fois arrivé à Gétû. Si vous perdez vos bagages, il est recommandé de rester à Guiyang jusqu'à leur arrivée. Notre conseil : prendre ses chaussons d'escalade, son harnais et sa brosse à dent en cabine...

Taxi depuis l'aéroport de Guiyang pour l'hôtel (compter 40 yuans). 

Il est aussi possible de se rendre à Guiyang en train depuis les grandes villes chinoises (deux jours de train depuis Hong Kong).

Prévoir votre réservation d'hôtel 2 à 3 semaines à l'avance. Quartier recommandé Zhonghua North Road et environ de Yunnan square. Recherche et réservation possible sur www.expedia.fr prix 20-50 euros pour deux personnes.

Guiyang compte tout de même deux millions d'habitants. La vie nocturne est plutôt bien animée. On sent une jeunesse avide de liberté, qui découvre la fête, tous avec un portable dans la main.
Recommandation : ne pas sortir seul dans les coins sombres de la ville, surveiller ces affaires, attention au pick pockets dans les marchés et les bus.
 
 
 
 
De Guiyang à Ziyun :
De Guiyang, vous avez la possibilité soit de prendre des bus (gare de bus au Sud de la ville à proximité de la gare de train), soit de prendre un taxi directement jusqu'à Gétû (compter entre 4 et 5 heures et environ 1000 yuans pour une voiture 4 personnes). En bus, il existe une liaison Guiyang - Ziyun qui passe par Anshun ; soit directe, soit via deux bus (Guiyang – Anshun et Anshun – Ziyun). Il faut compter 5 heures. 
Télécharger les horaires de bus : Guiyang-Anshun-Ziyun bus regular schedule [pdf-295 Ko]
 
De  Ziyun à Gétû
Puis de Ziyun, prendre les minibus qui se rendent à Gétû : compter 45 minutes.
Gétû est un petit village au bout d'une route où se trouve un parc national, avec comme emblème l'arche dans laquelle passe le soleil. À partir de Ziyun les gens connaissent Gétû.

 
 
Dès la sortie de Guiyang, tout du long de l'autoroute jusqu'à Anshun le paysage est déjà composé d'innombrables collines en mamelons. À partir d'Anshun, on rentre vraiment dans la campagne. La route étroite et sinueuse contourne les nombreux pics pointus et l'on commence à voir de plus près la vie locale. Au fur et à mesure, on a l'impression de remonter dans le temps. Les villageois s'affairent dans les champs, cultivant à la main de minuscules parcelles (colza au printemps, puis riz l'été et maïs à l'automne), la charrue est tirée par le buffle d'eau. La conduite chinoise ressemble à peu de choses près à celle du Maroc, ou du Mexique, klaxons à tout va, dépassements au culot, priorités douteuses, obstacles nombreux et arrêts imprévus. On comprend vite la nécessité d'avoir un chauffeur et de ne pas toucher un volant. Les vélos ont depuis peu disparus, remplacés sans scrupule par les motos et scooters sur lesquels une famille entière peut prendre place. Ziyun est la dernière bourgade de l'itinéraire, c'est le chef-lieu de district autonome de la minorité Miao-Buyi. Enfin, les derniers kilomètres révèlent de grandes parois de rocher orange et gris, ainsi qu'une multitude de murs de beau calcaire.
Encore quelques kilomètres et on atteint Gétû : la fin de la route, l'entrée du parc.
 

De Gétû, pour atteindre le spot majeur, l'immense arche de Chuanshang, il suffit de continuer à pied 15 minutes sur le bout de route qui rentre dans le parc, ceci jusqu'à atteindre la rivière. La franchir grâce à un bac et gravir un escalier gargantuesque de 1477 marches !!!! Tout les autres secteurs s'atteignent aussi à pied (maximum 40 minutes).


 
Proverbe local : Au Guizhou, Il n'y a pas trois jours sans pluie, trois "mous" sans montagne, trois sapèques dans la poche d'un habitant. Rassurez-vous l'automne est la saison la plus sèche, à la fin octobre le soleil matinal crée un rayon magique, qui passe au travers de l'arche.

 
 
 
 
 
 
 
Dormir et Manger à Gétû :

 
un terrain de camping est prévu pendant la durée de l'évènement
nombreux gîtes, "guest house" chez l'habitant, pas de réservations à l'avance 
un hotel
 
Prevoir un sac de couchage et un matelas autogonflant  même pour un séjour en guest house.
Sur place des gargotes locales (menu amélioré, un peu de viande et spécialité de soupe avec des pattes de poule à croquer !!!). 
Dans les épiceries : eau en bouteille, boissons en canette, pâtisseries industrielles emballées très sucrées, chips...
Prévoir des compléments alimentaires (chocolat, barres énergétiques, deux trois plats simples de chez nous pour changer et éventuellement récupérer d'une "tourista": purées, soupes sachets, lyophilisés).


Partout en Chine il ne faut surtout pas boire l'eau courante, sauf après passage dans les fontaines de purification, ou dix minutes à la bouilloire, prévoir des pastilles de Micropur.


À Ziyun : marchés, commerces de campagne, deux hôtels dans la rue principale, dégustation de thé vert de production locale, tout pour le bâtiment l'agriculture, magasins de meubles, canapés et motos !!!!, De bonnes pâtisseries dans les ruelles autour de la gare routière.



 
 
 



Guides Utiles :
 A lire pour mieux comprendre la vie locale : "Tourisme ethnique en ombres chinoises. La province du Guizhou", Geneviève Clastres, coll° Tourisme et Sociétés, Editions L'Harmattan, Paris, 1998
Guide du Routard
Lonely Planet China's Southwest,
Carte : Ziyun est pointé sur la carte CHINA SOUTH, Nelles Map 1 : 1,500 000 www.nelles-verlag.de
 
Coordonnées GPS de Gétû :
 N25°41'10.95"
E106°15'50.18"
 

Diaporama voyage à Gétû :