BONJOUR Bien sur que les

BONJOUR Bien sur que les critiques doivent être constructive , cela va de soit et que la victime est au centre des préoccupations. et je suis a 200% pour la complémentarité. Des exemples à suivre, nous en possédons plein. Combien d'hommes volontaires formerez vous ? êtes vous sur d'avoir l'effectif dans nos villages de montagnes ? et d’après votre logique de rapprochement et de complémentarité entre unités de secours en montagne, je ne vois que votre corps. Ce genre de manœuvre avec une suite médiatique doit être conjointe le sujet est bien brûlant ou alors la stratégie de récupération se fait sentir les lettres de commandant de chaque Corps de métiers arrivent dans les Mairie de Montagne pour que les élus se positionnent. Alors : intérêts de la victime ? intérêts des unités ? Cordialement Thomas

Antworten

Der Inhalt dieses Feldes wird nicht öffentlich zugänglich angezeigt.
  • Internet- und E-Mail-Adressen werden automatisch umgewandelt.
  • Zulässige HTML-Tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <hr> <br> <img> <object> <embed> <h1> <h2> <h3> <h4> <h5> <h6> <p> <span> <b> <i> <u>

Weitere Informationen über Formatierungsoptionen